2ème Edition de TOP CHRONO : ‘’Œuvrer dans la promotion des TIC au profil des Jeunes et des Femmes ‘’

IMG_20190425_102318Fatoumata Diarra, Présidente de la Communauté Women Tech Mali (WTM) a présidé la Semaine des Filles dans les TIC SEFTECH 2019 couplée à la  2ème Edition de TOP CHRONO du 25 au 29 avril à l’AGETIC. C’était hier jeudi 25 avril, dans  la salle de conférence de l’AGETIC.

A l’instar de la communauté internationale, cette Semaine Internationale des Jeunes Filles dans le secteur des TIC, célébrée chaque année le 25 avril, porte le thème central : « l’égalité des chances dans l’appropriation des TIC, moyen efficace d’autonomisation de la Femme ». Initiée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), en collaboration avec Communauté Women Tech Mali, l’Agence de communication Natou COM et la Coordination des Associations et Clubs TIC du Mali (CACTIC Mali), contribuent à accélérer la réalisation des objectifs de Développement Durable (objectifs 4, 5, et 8) en général et du Plan Mali Numérique 2020 en particulier. Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) occupent une  place importante dans le développement d’un pays et la sous représentativité des femmes au sein de ce secteur qui représente le monde futur, l’économie de demain. Une occasion de démontrer que le numérique est une chance pour tous, en particulier les femmes. Pour la Présidente de la WTM, « c’est une clé de l’égalité autant que l’éducation, si bien qu’il faire  faire quelque chose aujourd’hui et maintenant, pour faire en sorte que les femmes saisissent leur chance de se former, de devenir entrepreneures, de créer des start-ups dans l’univers digital et d’apporter des projets au sein de grandes entreprises sur des transformations digitales », a-t-elle précisé. Avant d’ajouter qu’au Mali, les femmes sont peu présentes dans le milieu professionnel des technologies de l’Information et de la Communication, et selon ses dires, cela est dû à un manque de soutien familial et/ ou souvent à la faiblesse du système d’orientation scolaire. Pour cela, elle dira : « qu’il est nécessaire de mettre en place un environnement d’inclusion et une plateforme pour stimuler l’innovation et la participation des filles et jeunes femmes dans le domaine STEAM/ICT ».

Cette  plateforme a pour but d’offrir une communauté et des ressources aux filles et jeunes femmes et de contribuer à la promotion des STEAM/ICT, au renforcement de capacités, ainsi qu’au développement de leurs compétences dans l’industrie STEAMD/ICT. En effet, les TIC sont un outil et une solution incontournable permettant aux femmes d’avoir une participation plus active sur l’économie de marché, d’être plus compétitives et d’utiliser l’économie numérique pour parvenir à la réalisation sociale et personnelle du genre surtout pour celles vivant dans les zones rurales.

Il est à noter que le présent projet se veut fédérateur de toutes les organisations œuvrant dans la promotion des TIC au profil des Jeunes et des Femmes, des personnalités, des entreprises et des experts TIC ou du numérique (professionnels et universitaires) aussi bien nationaux qu’internationaux.

A son  actif, la WTM a formé 140 filles et jeunes femmes à des métiers STREAM/ICT et dont 35 filles et jeunes femmes prêtes à effectuer un stage en entreprise. Elle a indiqué que les 140 formées vont compétir le 04 mai prochain  autour de sept plateaux, des outils seront mis à leurs dispositions, afin de les permettre de réaliser complètement des projets définis, qui seront sanctionné par des prix, a-t-elle conclu.

A Cissé

Pin It

Commentaires fermés