300 ex-combattants attendus à la Douane

Selon nos sources, ce sont les proportions auxquelles prétendent les mouvements armés signataires de l’Accord dans le cadre de l’intégration de leurs combattants démobilisés à la Douane. La liste y afférente est déjà dans le circuit en vue de leur adjonction aux effectifs déjà pléthoriques. Après en avoir saisi les autorités, c’est au mouvement syndical des gabelous, à en croire la même source, qui serait en train de plancher sur la question et d’examiner les conditions d’une insertion sans anicroche avec la réglementation en vigueur en termes de plan de carrière et autres. Or il n’est point évident que celle-ci se passe sans heurt, au regard du principe de transposition systématique des combattants avec leur grade dans le mouvement d’origine. S’y ajoute en outre que les insertions socioprofessionnelles ont tendance à avancer à un rythme largement disproportionné à celui des cantonnements et du désarmement.

La Rédaction

Le Témoin

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>