40,5 millions de dollars de la BM pour améliorer la collecte des données en zone Uemoa

La Banque mondiale a décidé d’allouer une enveloppe de 40,5 millions de dollars au Programme régional d’harmonisation et de modernisation des enquêtes sur les conditions de vie dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), appris APA mercredi auprès de l’institution financière à Ouagadougou.

Ce financement octroyé par le biais de l’Association internationale de développement (IDA), marque « le début d’une ère nouvelle pour l’étude des conditions de vie en Afrique de l’Ouest. Des données de haute qualité, comparables et accessibles au public pourront ainsi être collectées fréquemment pour améliorer la planification, le suivi et l’évaluation des politiques et programmes publics », selon la banque.

Ce nouveau projet répond à une demande de la Commission de l’UEMOA visant à aider les bureaux de statistiques de ses huit membres à améliorer la collecte d’informations sur les conditions de vie des ménages.

Les huit Etats membres de l’UEMOA sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

L’objectif est d’harmoniser les outils d’enquête, d’accroître l’efficacité du recueil des données, d’améliorer la qualité et la comparabilité des statistiques dans le temps et entre les pays, d’accroître la régularité de la collecte et d’améliorer l’accès aux données en les mettant toutes à la disposition du public.

Le premier cycle de collecte des données doit s’achever en 2017, un second étant prévu en 2020.

TT/cat/APA

Pin It

Commentaires fermés