CHU Gabriel Touré, le scanner en panne depuis le 7 septembre 2017

centre-hospitalier-universitaire-gabriel-toure-chuLe seul et unique scanner dont l’hôpital Universitaire Gabriel Touré de Bamako dispose, est en panne il y a trois mois. Or, sans scanner, il ne saurait y avoir de plateau technique de qualité qui puisse intéresser les radiologues.

Gabriel Touré, l’établissement de 3e référence, situé au centre de la capitale, n’a pas de scanner depuis le 7 septembre dernier. C’est un coup dur pour la population, un danger évident et majeur. Le scanner étudie le cerveau, la cage thoracique, l’abdomen ou encore les os. Il recherche des anomalies qui ne sont pas visibles sur des radiographies standards ou à l’échographie.

Il permet de mettre en évidence des infections, une hémorragie, des kystes, des tumeurs, des ganglions ; localiser avec précision un organe par rapport à un autre, de définir le trajet d’un vaisseau ; guider des ponctions d’organes profonds évitant une intervention chirurgicale.

Le scanner est indispensable. Depuis qu’il est tombé en panne, le coup a été senti. Aussi, l’impact sur le service est inestimable, puisque c’est l’une des ressources principales de l’hôpital, souligne Djimé Kanté du comité syndical.

Une telle dérive devait-elle se reproduire vue la constance du budget accordé à la santé ? Le ministre de la santé et le Directeur de l’hôpital sont donc interpellés. D’après des sources internes de l’hôpital, malgré le manque de réaction du département de tutelle, des mesures sont prises pour le réparer dans le bref délai.

En attendant, les patients qui ont recours à cette technologie devront prendre leur mal en patience. Ou à défaut s’orienter vers les cliniques privées.

Poulo/malinet.net

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>