Comité de normalisation : quand la solution devient un problème

marche La décision de la mise en place d’un comité de normalisation au sein de la Fédération Malienne de Football est sur le point de naître une nouvelle crise au sein du football malien.

 Depuis que cette décision du Bureau du Conseil de la FIFA est rendue publique, les agitations ont commencé à Bamako. Hier mardi, des routes ont été coupées par les partisans de Mamoutou Touré – dit « Bavieux » dont son élection à la tête de la Femafoot le 10 octobre contestée par Salah Baby, n’avait pas été validée par la FIFA, après la visite à Bamako au début du mois de novembre de deux de ses émissaires.

En effet, 13 clubs de ligues ainsi que des supporteurs, footballeurs et parents ont fait une décente musclée sur le ministre des sports pour demander la démission ou le renvoi du gouvernement, du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo.

Selon les manifestants du jour, le ministre serait en complicité avec la Fifa dans cette décision de mise en place du comité de normalisation. Ils tiennent à poursuivre les manifestations jusqu’à la prise en compte de leur doléance.

Poulo/malinet.net

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>