Contre les violences électorales : un Comité de veille et de suivi voit le jour

wanep-0014(9)Mis en place par WANEP-Mali et ses partenaires, notamment le DCAF et le CNAP, le Comité de veille et de suivi des réponses aux violences électorales fût lancé le vendredi 22 Juin 2018, à l’Hôtel Sheraton de Bamako.

 Le lancement officiel du comité a eu lieu à l’issue d’un atelier tenu dans le contexte où le Mali s’apprête à organiser les élections présidentielles prévues pour le 29 juillet 2018 dans une situation sécuritaire assez volatile où la présence de l’Etat sur toute l’étendue du territoire n’est pas effective.

 Le gouvernement travaille d’arrache-pied pour éviter au pays de connaitre une deuxième transition en moins de 6 ans. Vu qu’à l’arrivée des termes fixés par la constitution, le pays sera en face d’un vide juridique eu égard au silence de la loi fondamentale en la matière. Fort heureusement, les autorités maliennes se sont inscrites dans la logique d’organiser les élections à la date indiquée pour éviter au pays de vivre une situation exceptionnelle.

Dans les pays en crise, les élections démocratiques avaient jusqu’ici été perçues comme l’aboutissement d’un processus de paix devant confirmer l’établissement d’un Etat de droit. On s’aperçoit aujourd’hui qu’elles peuvent replonger un pays dans le chaos suite à leur mauvais déroulement et à la contestation de leurs résultats. D’où la nécessité de suivre avec les pouvoirs publics le processus d’organisation des élections. C’est dans ce cadre que WANEP, une organisation régionale de prévention des conflits et de construction d’un environnement de paix et de dialogue, entend inscrire son action.

Ce comité est une plate-forme d’acteurs clés à la fois étatiques et non étatiques qui adresseront aux structures concernées des recommandations relatives aux risques et menaces identifiées au cours du processus électoral. Il tiendra plusieurs sessions de travail, afin d’analyser les rapports d’alerte précoce qui lui seront soumis par WANEP-Mali, sur la base des données collectées par les moniteurs terrains.

La mise en place de ce comité permettra de réunir les acteurs majeurs du processus électoral pour une synergie de réponses multilatérales et coordonnées face aux menaces qui pourront éventuellement jalonnées le processus électoral.

Malinet.net

Pin It

Commentaires fermés