Election présidentielle 2018 au Mali: Le PCIM s’engage

Sangho-ibrahima-0000Le Pool d’Observation Citoyenne du Mali (POCIM) a été mis en place par l’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali (OBSERVATOIRE), le Groupe Pivot/ Droit et Citoyenneté de la Femme (GP/DCF), le Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ) et les Volontaires pour le Mali (VPM).

Le POCIM entend déployer 84 Observateurs à Long Terme (OLT) et 1.980 Observateurs à Court Terme (OCT), pour observer les élections Présidentielle et Législatives de 2018 au Mali. Il bénéficie de l’accompagnement technique de EISA, sous financement de l’Union Européenne.

  1. L’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali – OBSERVATOIRE, a été créé sous le Récépissé n°0060/G-DB du 22 janvier 2015, à Bamako au Mali. Il est dirigé par un Bureau exécutif de neuf membres, provenant de diverses associations et ONG de la société ayant développé une solide expérience dans le domaine électoral et sur les questions liées à la gouvernance démocratique au sein du Réseau ONG d’appui au processus électoral au Mali (Réseau APEM), créé en 1996 au Mali (soit 22 ans).

Il a pour objectifs, entre autres, d’informer, éduquer et communiquer sur l’encadrement légal des élections et l’exercice du droit de vote ; d’appuyer les organes de gestion des élections dans l’accomplissement de leurs missions ; de rechercher les voies et moyens permettant un ancrage durable de la culture démocratique et de la bonne gouvernance, et, de faire un plaidoyer pour une véritable résilience démocratique au Mali.

Il est structuré de la manière suivante :

  • Niveau national: un bureau de 9 membres, représentant 36 ONG et Associations de la société civile,
  • Niveau régional et district de Bamako: des centres régionaux de supervisions avec un bureau de 2 à 5 membres, représentants chacune de 10 ONG et Associations membres et les démembrements des structures nationales,
  • Niveau cercle: des Coordinateurs de Cercle dans les 56 cercles, sous la supervision des centres régionaux de supervisions.
  • Niveau Commune: des points focaux sous la supervision des coordinations cercles.

En 2013, les structures fondatrices de l’Observatoire (à travers le Réseau APEM), ont mis en œuvre un Programme intitulé «Appui au processus Démocratique par l’observation citoyenne de la pré-électorale et des élections Présidentielles et législatives de 2013 (1er et 2ème Tours) au Mali », financé par l’USAID, à travers le NDI, One World UK, l’Ambassade des Pays Bas, Oxfam, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et le Programme d’Appui au Processus Electoral au Mali (PAPEM/PNUD), et le « Programme d’Appui à la résilience démocratique au Mali » financé par l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) avec comme activités principales :

  1. L’observation de la phase préélectorale de l’élection présidentielle 2013 ;
  2. La surveillance des opérations de distribution/retrait des cartes NINA ;
  3. La formation et le déploiement de 4.200 observatrices/observateurs lors des deux tours de l’élection présidentielle, encadrés par 200 Superviseurs, Coordinateurs et Points focaux ;
  4. La mise à niveau et le déploiement respectif de 3.700 et 3.300 observatrices/observateurs lors des 1er et 2ème tour des élections législatives de 2013, soit 7.000 observatrices/observateurs encadrés par 300 Superviseurs, Coordinateurs et Points focaux ;
  5. Le monitoring et le développement des compétences de 30 organes des médias dans le cadre des élections législatives de 2013 au Mali ;
  6. La campagne d’éducation civique, de mobilisation massive et de prévention/gestion des conflits post-électoraux lors des élections présidentielle et législatives de 2013 au Mali ;
  7. La mise en place du Pôle de l’Observation Citoyenne Électorale (POCE) lors des élections présidentielle et législatives de 2013 au Mali ;
  8. La formation et la mise en place d’une Équipe de Veille et d’Analyse (EVA) de vingt-six (26) jeunes femmes et hommes, coordonnée par un jeune expert en TIC ;
  9. La remontée, l’analyse et le traitement des données d’observation par sms/voix ;
  10. La publication et la diffusion de rapports, déclarations et communiqués de presse sur l’observation nationale citoyenne électorale de 2013 au Mali.

L’Observatoire est le Lead des OSC du Pool.

Le niveau de recrutement des OLT est la détention de la Maîtrise (niveau d’études), une expérience d’au moins 10 ans minimum en observation, sensibilisation ou encadrement de projets/programmes, la coloration non partisane et une bonne maîtrise des TIC : Word, Excel, Internet.

Le niveau de recrutement des OCT est la détention du Baccalauréat au minimum et une bonne maîtrise des TIC : Téléphone mobile, Internet.

  1. Le Groupe Pivot/ Droit et Citoyenneté de la Femme (GP/DCF) est une faîtière regroupant huit (8) Associations et ONG spécialisées en matière de promotion et de défense des droits de la femme et de l’enfant.

Le GP/DCF a été créer en 1998 et a déployé ses premières observatrices en 2002 avec financement de l’Ambassade du Canada (185 observatrices). En 2007 le GP/DCF a formé et déployé 385 observatrices sur financement de OSIWA. En 2009, 3498 femmes, réparties dans les 49 cercles du Mali, ont été formées pour les élections communales avec un financement du Danemark.

Le GP/DCF détient aussi une expertise en matière de mise en œuvre de la Case de veille des femmes en 2013 pour les élections sans Violences et équitables au Mali avec représentation dans 5 régions du Mali plus le district de Bamako. Il a ainsi déployé 10 observatrices dans chaque capitale régionale et 25 dans le district de Bamako.

Le niveau de recrutement des OLT est la détention de la Maîtrise (niveau d’études), une expérience d’au moins 5 ans en observation, sensibilisation ou encadrement de projets/programmes, la coloration non partisane et une bonne maîtrise des TIC : Word, Excel, Internet.

Le niveau de recrutement des OCT est la détention du Baccalauréat au minimum et une bonne maîtrise des TIC : Téléphone mobile, Internet.

  1. Le Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ) est une faîtière regroupant l’ensemble des Associations de Jeunes du Mali. Il a une structuration étendue dans les communes, cercles, régions et District de Bamako. Le choix de ses représentants doit se faire sur la base des associations apolitiques, non partisanes.

Le niveau de recrutement des OLT est la détention de la Maîtrise (niveau d’études), une expérience d’au moins 5 ans en observation, sensibilisation ou encadrement de projets/programmes, la coloration non partisane et une bonne maîtrise des TIC : Word, Excel, Internet.

Le niveau de recrutement des OCT est la détention du Baccalauréat au minimum et une bonne maîtrise des TIC : Téléphone mobile, Internet.

  1. Les Volontaires pour le Mali (VPM): Créer le 18/02/2016 sous le numéro N° 0154/G-DB, Volontaires Pour le Mali est un réseau de plus de 38 organisations qui travaillent ensemble, avec des partenaires et communautés locales.

Les VPM sont une plateforme d’engagement citoyen, de développement humain durable, à caractère démocratique et social, apolitique et non confessionnelle qui, à travers une démarche participative ambitionne le développement des aptitudes et des pratiques innovatrices pour promouvoir efficacement le volontariat afin de soutenir la paix, la cohésion sociale, la sécurité, l‘état de droit, la démocratie et le développement partout au Mali.

Les VPM mettent à la disposition des communautés un appui au renforcement des capacités pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable et pour une meilleure orientation des stratégies de leur épanouissement en vue d’atteindre un lendemain meilleur.

Les organes et instances VPM sont :

  • La Coordination Exécutive Nationale VPM (CNA)Les Coordinations Régionales VPM/ Les Coordinations Communales du District
  • Les Coordinations Locales
  • Les coordinations communales
  • Les coordinations de quartiers/villages ou fractions ;
  • Les cellules.

 Le serment VPM

 « Je m’engage solennellement à :

  • M’investir dans un esprit de volontariat pour la promotion des activités de démocratie, de citoyenneté et de développement ;
  • Résoudre les problèmes sociaux, économiques, culturels et environnementaux pour la construction d’une société plus juste et plus prospère ;
  • Me conduire, partout où je serai affecté, en digne et loyal serviteur des valeurs de la République du Mali, et à observer les réserves qu’exige ma mission »

 Le niveau de recrutement des OLT est la détention de la Maîtrise (niveau d’études), une expérience d’au moins 5 ans minimum en observation, sensibilisation ou encadrement de projets/programmes, la coloration non partisane et une bonne maîtrise des TIC : Word, Excel, Internet.

Le niveau de recrutement des OCT est la détention du Baccalauréat au minimum et une bonne maîtrise des TIC : Téléphone mobile, Internet.

Contact LEAD POCIM : IBRAHIMA SANGHO, CHEF DE MISSION, Tél : 76 23 36 00

Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali – OBSERVATOIRE,

sis ACI 2000 Hamdallaye, Porte 1478, Rue 390, Immeuble YARA, Bamako- Mali,

email : ibrahima.sangho@yahoo.fr

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>