Empêchement de manifestations et restriction d’accès aux réseaux sociaux : “Ces entraves sont regrettables et portent un coup à la démocratie malienne”, dixit Moussa Mara.

Moussa-Mara-photo-mali-buzz

Dans un communiqué rendu public hier mercredi, Moussa Mara, l’ancien premier ministre malien a exprimé sa profonde inquiétude face à la situation qui prévaut en cette période de veille de la campagne référendaire.

À ce titre, Le président du parti « YELEMA, le changement » a constaté avec regret que les rassemblements et autres manifestations qui relevaient de la liberté d’expression “sont empêchés par les forces de l’ordre“. “À cela est venu s’ajouter ce mardi 13 juin une restriction d’accès aux réseaux sociaux”, il déplore.

Ces entraves, selon lui, sont regrettables et portent un coup à la démocratie malienne. En effet, au nom de son parti « YELEMA, le changement », Mara demande aux autorités maliennes d’œuvrer à garantir la liberté d’expression de nos compatriotes et de permettre à tous les citoyens ainsi que tous les groupes sociaux – politiques de mener campagne dans le cadre du referendum, quel que soit leurs opinions et leur position.

Poulo/malinet.net

 

Pin It

4 thoughts on “Empêchement de manifestations et restriction d’accès aux réseaux sociaux : “Ces entraves sont regrettables et portent un coup à la démocratie malienne”, dixit Moussa Mara.

  1. Malgré son appartenance à la majorité presidentielle, le president du parti Yelema, Moussa Mara a dit ses quatre verités aux autorités du pays, c’est ça l’homme

  2. Il nya pas question de tourchon ici, c’est juste que le Monsieur dit ce qui est vrai ce qui fait de lui un politicien honnete, meme si cela n’existait pas

  3. Dans un etat democratique et un etat de droit, la libre expression doit etre accorder surtout que les propos qui sont avancés sur les reseaux sociaux ne sont pas offensant