France : Nicolas Hulot quitte le gouvernement

8f3160843b957ab315a05f86ebc3418bNicolas Hulot, ministre de l’Ecologie, annonce sa démission du gouvernement.
C’est une première crise politique d’ampleur pour Emmanuel Macron : le très populaire ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé sa démission ce mardi matin. Très amer, le ministre a évoqué ses difficultés à faire progresser les questions environnementales :

“Est-ce que nous avons commencé à réduire l’utilisation des pesticides ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à enrayer la biodiversité ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à se mettre en situation d‘arrêter l’artificialisation des sols ? La réponse est non”, a-t-il énuméré sur France Inter.

France Inter

@franceinter
Nicolas Hulot : “Je prends la décision de quitter le gouvernement” #le79inter cc @leasalame @ndemorand

08:28 – 28 août 2018
5 456
6 820 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

“La décision la plus difficile de ma vie”
Interrogé ensuite sur son envie de rester à son poste, Nicolas Hulot a ensuite répondu : “Je vais prendre pour la première fois la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l’illusion que ma présence au gouvernement signifie qu’on est à la hauteur de ces enjeux-là et donc je prends la décision de quitter le gouvernement”.

A lire aussi : Démission de Nicolas Hulot : les réactions politiques

Emmanuel Macron n’était pas prévenu
Nicolas Hulot a déclaré ne pas avoir prévenu le chef de l’Etat ni Edouard Philippe de sa décision. Le ministre de la Transition écologique a confié qu’il craignait, s’il avait prévenu le président et le Premier ministre, qu’il ne le convainquent de rester au gouvernement. “C’est une décision d’honnêteté et de responsabilité”, a-t-il déclaré.

“Le premier ministre, le président de la République ont été pendant ces 14 mois à mon égard d’une affection, d’une loyauté et d’une fidélité à toute épreuve”, a précisé le ministre, mais malgré cela, le gouvernement n’a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux, a-t-il plaidé, estimant n’avoir pu obtenir que des “petits pas”.

Griveaux dénonce un manque de “courtoisie”
Première personnalité du gouvernement à réagir : Benjamin Griveaux qui “regrette” le départ de Hulot et rend “hommage” à son travail. Le porte-parole du gouvernement a toutefois dénoncé un manque de “courtoisie” du ministre de la Transition écologique à l’égard d’Emmanuel Macron.

M6 info

Pin It

Commentaires fermés