Grève de 72 h de l’UNTM : Le SNTD de la douane se désolidarise

Le samedi 5 janvier 2019, Moussa Issaga Kaboré, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de douane (SNTD), en conférence de presse à la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), a souligné que les travailleurs de la douane ne feront pas partie de la grève de l’Union nationale des travailleurs du Mali, du 9 au 11 janvier 2019.

Malgré la pertinence de son cahier de doléances, M. Kaboré a estimé que ce n’est pas le moment d’aller en grève. « Vu l’apport de la douane au Trésor public,  si le SNTD va en grève, ça sera une énorme perte pour la nation », s’est-il justifié. Et d’ajouter que la grève de L’UNTM est une question d’opportunistes qui ne concerne notamment que M. Katilé et son bureau.

Par ailleurs, il a indiqué  que malgré toutes les démarches menées dans le cadre du dialogue social avec les autorités maliennes, les actions engagées par son bureau sont toujours renvoyées aux calendes grecques. Le SNTD met en priorité l’amélioration des conditions de vie et de travail des douaniers maliens qui demeurent à ce jour mal payés par rapport à leurs collègues de la sous-région. S’agissant de leur cahier de doléances comportant quinze points, déposé à la sortie de leur dernier congrès, l’ouverture des négociations tant attendues autour dudit cahier reste sans suite, a expliqué M. Kaboré.

Sabeleh Dembélé

Le Focus du lundi 7 janvier 2018

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>