Grèves de la faim des cheminots : Chaka Sidibé succombe !

cheConfronté à une difficulté financière énorme suite au non payement de leurs salaires, un cheminot gréviste, très malade, a rendu l’âme le mardi 5 février dernier.

Il était conducteur de train durant plusieurs années sur la ligne ferroviaire Dakar Bamako. L’illustre disparu se nomme Chaka Sidibé et a été enterré hier mercredi au cimetière de Daoudabougou. En plus de la famine qui secoue leurs familles, les cheminots maliens sont contraints à résister aux maladies mortelles sans moindre soin ni assistance.

Ainsi ce décès vient porter à 7 le nombre des cheminots décédés faute d’argent pour acheter des médicaments. A signaler que les cheminots maliens sont près d’un an sans salaires. Seulement, deux mois d’arriéré ont été payés par le gouvernement.

Toutes nos condoléances à la famille du défunt.

B.K

Figaro du Mali

Pin It

Commentaires fermés