Ismaël Chergui (UA): “Face au terrorisme, c’est toute l’Afrique de l’ouest qui est en alerte”

vPour le commissaire Paix et Sécurité de l’Union africaine”, qui était face à la presse ce lundi, la force G5 Sahel souffre cruellement du manque de financement. Ismaël Chergui précise que seulement 17 millions d’euros sur les 423 promis à la conférence de Bruxelles ont été décaissés. “Ce qui malheureusement fait défaut au G5, c’est le financement immédiat de la force. Nous souhaitons que ce qui a été promis aux pays pour le fonds fiduciaire du G5 Sahel soit enfin débloqué”, insiste le Commissaire.

Comment faire bouger les lignes alors ? Chergui rappelle que l’Union africaine soutient la force et qu’elle a déjà apporté une expertise technique et des équipements. L’Union africaine se prépare aussi à dépêcher deux nouveaux experts à Nouakchott pour rendre le fonds plus viable. Chergui espère que la force conjointe soit très vite efficace et dotée de moyens d’intelligence, parce que le terrorisme s’étend au sahel et frappe surtout le Burkina Faso, le Mali et le Niger. “Toute l’Afrique de l’ouest est en alerte. Mais il ne faudra pas seulement une réponse militaire mais des engagements politiques forts des gouvernements”, conclut Ismaël Chergui

Mame Diarra Diop à Addis Abeba

Mikado FM
Pin It

Commentaires fermés