La CNDH salue la suspension par le SAM et le SYLIMA du mot d’ordre de grève illimitée.

cndh-0015(4)COMMUNIQUE N°032-2018-/CNDH

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) salue la suspension par le SAM et le SYLIMA du mot d’ordre de grève illimitée. Tirant les leçons de la gestion de cette grève et eu égard au lourd passif qu’elle a engendré, la CNDH :
– Remercie vivement le Président de la République pour son implication personnelle comme sollicitée par la CNDH ;
– Invite les chefs de Parquets et de Juridictions à entreprendre les mesures idoines pour soulager rapidement les justiciables en organisant au besoin des audiences spéciales ;
– Recommande au Gouvernement la mise à disposition des crédits supplémentaires pour faire face au surplus de travail ;
– Appelle le gouvernement et les syndicats à privilégier les vertus du dialogue constructif comme mode de résolution des conflits dans le strict respect des droits constitutionnels de grève et à la liberté syndicale.

Pour la CNDH, la protection des droits de l’Homme est une responsabilité partagée.
Bamako, le 1er novembre 2018
Le Président
Maître Malick COULIBALY Chevalier de l’Ordre National

Pin It

Commentaires fermés