Lapidation à Kidal : l’Association malienne des Droits de l’homme réagit

Les groupes terroristes continuent de semer la terreur dans certaines localités du nord du Mali.

Le mardi dernier un couple accusé de concubinage a été lapidé par des djihadistes dans la région de Kidal. Face à ces atteintes des droits de l’homme, l’association malienne de droit de l’homme se manifeste.

L’AMDH estime que c’est une pratique criminelle. Son président, Me Moctar Mariko lance un appel à la communauté internationale et aux autorités maliennes de tout mettre en œuvre pour traduire les auteurs de cet acte à la justice.

Pin It

Commentaires fermés