Le Mali en quête de rachat

BORDJ BOU ARRERIDJ (FIBA Basketball World Cup 2019 Qualifiers) – Les fervents fans du Mali, qui avaient quitté le Palais des Sports Salamatou Maiga de Bamako déçus par les prestations de leur équipe nationale à l’issue de la première manche du Groupe B des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019, peuvent un peu mieux respirer.

Le distributeur du Mali Mahamadou Kante se veut en effet rassurant pour la suite.

Le Mali, hôte du tournoi, n’a pas fait mieux qu’un bilan de 1-2. Mais le joueur de 1.90m – auteur du panier à trois points de la victoire contre l’Ouganda (79-76) – insiste : ce qui s’est passé à Bamako ne se reproduira pas.

“Notre première défaite face au Rwanda nous a attristés, parce que nous n’avions pas pensé que cela pouvait nous arriver chez nous, à domicile. Nous avions de grandes attentes pour bien commencer, mais les tirs ne voulaient pas rentrer comme nous l’avions espéré,” dit Kante à FIBA.basketball.

“Mais dans le sport, ce genre de choses peut arriver et nous l’avons appris à nos dépens en ne prenant que la troisième place, avec 4 points, à la fin de la première manche, derrière le Nigeria et l’Ouganda. Mais que nos fans se rassurent : tout sera très différent en juin-juillet, lors de la troisième fenêtre.”

Kante se souvient du difficile match contre l’Ouganda. Le Mali a été mené quasiment tout au long du match, jusqu’à ce qu’il inscrive ce tir à trois points dans les dernières secondes de la rencontre, un tir qui allait tout changer pour eux.

“COMME JOUEUR, PARTICIPER À UNE COUPE DU MONDE SERAIT LA RÉALISATION D’UN RÊVE. JE VEUX TRAVAILLER AVEC MES COÉQUIPIERS POUR MAINTENIR NOS CHANCES DE LE RÉALISER.” – Kante

“La pression était sur nous, puisque l’Ouganda était devant durant tout le match, mais nous avons écouté le coach qui nous incitait à ne pas paniquer, à nous battre, et à la fin cela a marché pour nous,” dit le joueur de 26 ans. “D’ici la prochaine fenêtre, je peux vous assurer que les Maliens nous verront comme une équipe capable d’aller jusqu’au bout.”

Kante, né à Bamako et qui évolue en Algérie dans le club d’OSB Bordj Bou Arreridj, insiste sur le fait que le Mali entend bien faire partie des trois nations qui se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires.

“Comme joueur, participer à une Coupe du Monde serait la réalisation d’un rêve. Je veux travailler avec mes coéquipiers pour maintenir nos chances de le réaliser,” explique-t-il. “Nous sommes conscients d’avoir déçu nos fans et bien d’autres encore, mais sans vouloir paraître prétentieux, je peux leur promettre que nous rentrerons au Mali en héros, avec notre billet pour le second tour en poche.”

Il reconnaît que son équipe a eu des problèmes à jouer collectivement, de nombreux joueurs clés présents au FIBA AfroBasket 2017 ayant manqué à l’appel.

“Cette équipe est nouvelle, avec la plupart des joueurs qui font leurs débuts, et nous avons besoin de temps pour apprendre à nous connaître. Mais tout va s’arranger dès que nous aurons passé plus de temps ensemble. Je vous donne ma parole : nous serons prêts à en découdre,” conclut-il.

FIBA

SourceFiba Basketball

Pin It

Commentaires fermés