Le Ministre des affaires étrangères d’Italie annoncé à Bamako en compagnie d’un Commissaire de la Commission de l’UE

Après le Ministre canadien de la Défense dimanche, visite conjointe annoncée au Mali de S.E.M. Dimitris AVRAMOPOULOS, Commissaire Européen chargé de la migration, des Affaires Intérieures et de la citoyenneté et de S.E.M. Paolo GENTILONI, Ministre des Affaires étrangères de la république d’Italie le Jeudi 10 novembre 2016.

Pin It

One thought on “Le Ministre des affaires étrangères d’Italie annoncé à Bamako en compagnie d’un Commissaire de la Commission de l’UE

  1. action AME aeroport Bamako 10 nov: à propos de la visite du Commissaire de l’Union Eruropeenne chargé de la migration Monsieur Avramopoulos pour imposer un accord réadmission

    Le 5 et le 6 novembre 2016, l’Association Malienne des Expulsés célèbre le
    20eme anniversaire de sa création. ça nous a permit de donner la parole à
    des syndicats africains, à des associations des pays des donneurs d’ordre,
    à des associations de migrants et à des migrants. L’AME a informé de la
    visite secrète du commissaire européen a Bamako le 10 novembre 2016 pour
    imposer au Mali la signature d’un accord de réadmission Union Européenne /
    Mali. La signature d’un tel accord permettrait à l’Europe d’expulser les
    maliens sans papiers, sans demander l’accord du consulat malien pour la
    délivrance de laissez-passer et d’utiliser des laissez-passer européens.
    Cela va permettre d’expulser de nombreux travailleurs sans papiers en
    Europe dans des conditions légales, à cause de la signature de cet accord.
    Des mobilisations conjointes au Mali et en France en 2008 avaient permis
    d’éviter la signature d’un accord de réadmission France / Mali que Sarkozy
    tentait déjà d’imposer par la force.

    L’AME avait organisé une marche de protestation qui avait eu un
    retentissement politique et médiatique important et avait amplement
    contribué à faire capoter cet accord. Aujourd’hui, l’AME appelle à une
    collaboration avec les syndicalistes français pour faire une mobilisation
    conjointe contre la visite du commissaire européen au Mali le 10 novembre,
    cette mobilisation pourrait débuter par une déclaration conjointe. Si le
    commissaire européen maintient son projet de visite, l’AME organisera un
    rassemblement devant l’aéroport de Bamako Senou. Elle demande à la CGT de
    relayer largement cette information et de la soutenir par tous moyens.

    Bamako le 5 novembre 2016