Le président de l’Association Malienne des Procureurs et Poursuivants (AMPP), Cheick Mohamed Chérif Koné sur le blocage du dossier contre Amadou Haya Sanogo et autres “Toute la responsabilité du retard dans la tenue du procès de Amadou Haya et autres incombe au seul gouvernement” “Si ce dossier est brûlant, il ne l’est que pour le politique, mais non pas pour les magistrats”

Cheick-Mohamed-Cherif-Kone-president-SAM-conference-reunionTels sont les propos tenus par le Président de l’Association Malienne des Procureurs et Poursuivants, Cheick Mohamed Chérif Koné lors d’une interview. » Les poursuites ont été diligentées; l’information judiciaire ouverte a été conduite jusqu’à terme; l’arrêt de renvoi devant la cour d’assises est effectif; les magistrats du siège sont prêts pour l’instruction définitive du dossier. Le hic : le politique, qui n’a aucun rôle à jouer dans la conduite du procès, n’est pas encore prêt » a-t-il martelé.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Pin It

Commentaires fermés