Les centres de santé de référence de Bamako en grève depuis mercredi

Les travailleurs des centres de santé de référence (Csref) des six communes du district de Bamako, à l’appel de leurs syndicats, observent, depuis mercredi, une grève pour réclamer 30% des recettes générées par les Csref, au titre des ristournes, a appris la PANA de source syndicale.
Selon des responsables des syndicats, des rencontres avaient été organisées entre le gouvernorat de Bamako, la Plateforme des syndicats de la santé du Mali (PLASSMA), la Coordination régionale du district de Bamako (qui regroupe le Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille et d’autres syndicats) pour discuter de la question, sans parvenir à un accord.

Les syndicalistes ne donnent aucune information sur la durée de la grève, bien suivie dans la capitale malienne, qui prend des proportions d’une grève sauvage dans certains Csref, constatent des usagers.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, avait ventilé une lettre circulaire demandant aux médecins-chefs des centres de santé de référence de payer ces ristournes conformément au procès-verbal de conciliation, rappellent les syndicats qui affirment que les médecins- chefs ne peuvent décider sans l’accord des collectivités.

De sources syndicales, les pourparlers sont en cours ce jeudi en vue de dénouer la crise.

infoplus

Pin It

Commentaires fermés