Mahamadou Issoufou: «La menace terroriste grandit au Sahel»

Le président du Niger se félicite des décisions prises samedi lors du sommet de la Cédéao consacré à la lutte contre le terrorisme.

Le président du Niger Mahamadou Issoufou se dit satisfait du sommet des pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui s’est tenu samedi 15 septembre 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso. L’objectif affiché était de récolter des fonds pour aider les pays touchés et de trouver une solution aux difficultés rencontrées par la force militaire du G5 Sahel, qui regroupe des troupes du Mali, du Tchad, du Burkina, de la Mauritanie et du Niger.

LE FIGARO.- Quel bilan peut-on tirer du sommet extraordinaire des États de l’Afrique de l’Ouest? Est-ce enfin une mobilisation contre le terrorisme?

Mahamadou ISSOUFOU. – Le bilan est positif car les débats que nous avons menés sur la menace terroriste à laquelle le Sahel et le lac Tchad sont confrontés nous ont permis d’adopter d’importantes décisions. À partir du constat que la menace terroriste grandit et s’étend plus vers le sud, nous avons décidé de renforcer et de mutualiser les capacités opérationnelles des pays touchés …

Figaro

Pin It

Commentaires fermés