Mali: Une coalition pro-gouvernementale affirme avoir “tué 15 assaillants” près du Niger

La coalition des groupes maliens pro-gouvernementaux composée du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (GATIA) et le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA), a affirmé lundi avoir “tué 15 assaillants” dans la localité d’Infototane, cercle d’Anderamboukane, région de Ménaka (Nord-Est), dans des combats qui l’ont opposé à ces individus, à la frontière avec le Niger.

Des assaillants éliminés non loin du Niger

“Apres d’intenses combats qui ont duré plusieurs heures contre ces individus lourdement armés, venus du Niger, ceux-ci ont été défaits avec près d’une quinzaine de morts dans leur rang”, a indiqué la coalition GATIA-MSA dans une note, expliquant avoir “tendu une embuscade aux assaillants, grâce à son réseau de renseignements qui l’a informé à l’avance d’une attaque imminente”.

Après ces combats, du matériel roulant, des armes et munitions ont été saisis, a fait savoir la coalition pro-gouvernementale qui contrôle cette région du Nord-Est du Mali.

Le 19 décembre, six civils Touaregs ont été tués dans leur campement par des inconnus armés dans le cercle d’Anderamboukane, dans la région de Ménaka.

Il y a près de deux semaines, une cinquantaine de civils, membres de la communauté Idaksahak (Touareg), ont été exécutés à Tinabaw et Tabangout-Tissalatatene”, près de Ménaka, “par des bandits armés venus sur 20 motos”.

Condamnant ces tueries de groupes armés dans cette région de Ménaka, la mission onusienne au Mali (MINUSMA) y a déployé ses enquêteurs afin de situer les responsabilités.

afrique-sur7.fr

Pin It

Commentaires fermés