Mali: une manifestation contre «la dictature de la fraude» à Bamako

ictQuelques centaines de manifestants se sont réunis place de la liberté en face de la mairie de Bamako, ce samedi 11 août, à la veille du second tour de l’élection présidentielle, qui oppose le président sortant au chef de file de l’opposition. Une manifestation en présence du chroniqueur et activiste Ras Bath.

Avec l’arrivée de Ras Bath, les rangs de la manifestation de ce samedi ont grossi. L’animateur de radio et activiste a lancé la marche, entouré de centaines de manifestants. « Non à la dictature de la fraude, non au vol de la victoire du peuple » pouvait-on lire sur les pancartes.

Des panneaux principalement de couleur rouge, rappelant celles du mouvement citoyen « Antè A Bana », qui avait émergé l’année dernière au moment de la réforme constitutionnelle.

La société civile est-elle pour autant l’organisatrice de cette marche ? Ras Bath est l’un des principaux soutiens de Soumaïla Cissé, candidat au second tour de l’élection présidentielle. Dans la foule, on comptait également de nombreux militants politiques et sympathisants du chef de file de l’opposition.

Des partisans qui, malgré le silence électoral, ont voulu faire pression une dernière fois sur le gouvernement, à quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote. Car « Il n’est jamais trop tard pour mieux faire », lance un manifestant.

RFI

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>