Manifestation à Gao‬ : Le bilan s’alourdit, 3 morts et 31 blessés par balles, selon une source hospitalière

13654292_1054996074547819_2228521698247845153_n

Si l’installation des autorités intérimaires dans les régions nord du Mali est prévue pour le 15 de ce mois, soit dans trois jours, conformément à l’entente signée, en juin dernier, entre le gouvernement malien et les groupes armés dans le cadre de l’application de l’accord de paix issu des pourparlers d’Alger, les populations de Gao n’approuvent pas cette décision.

C’est dans ce sens qu’une grande marche de protestation a été organisée ce matin dans la ville de Gao. Selon  des témoins, l’armée a ouvert le feu sur les manifestants. Le bilan actuel fait état de 3 morts et 31 blessés par balles, selon une source hospitalière. Une autre source informe la rédaction de malinet.net que les forces de l’ordre avaient bouclé toutes les voies principales, les services et la Place de l’Indépendance. “Il n’y a pas de travail aujourd’hui à Gao”, a affirmé un élu de la ville.

En rappel, l’installation de ces autorités intérimaires a été d’abord décriée par l’opposition qui y voit « un pas de plus vers la participation du Mali » et la société civile malienne. A Kidal, la question divise les groupes armés (la CMA et la Plateforme).

La population de Gao, la cité des Askia, à l’appel des mouvements de résistance de la ville (les « Jeunes patrouilleurs de Gao», « Nous pas bouger »…) s’insurge, aussi, contre la mesure qu’elle qualifie de trahison. Malgré les tirs à balles réelles, les patriotes de la ville n’entendent pas céder une seconde. Plusieurs arrestations ont eu lieu parmi les organisateurs de la marche contre les autorités intérimaires.

Malinet.net

13626376_1207130059331046_6581954337191591215_n

Pin It

6 thoughts on “Manifestation à Gao‬ : Le bilan s’alourdit, 3 morts et 31 blessés par balles, selon une source hospitalière

  1. Nous sommé desolé de l’irresponsabilité de l’Etat, quio ne parvient pas regler les problemes le pays souffre enormement

  2. Les autorités interimaires devraient concernees la seule region de Kidal qui est encore sous l’emprise des groupes armes rebelles. Sinon, Gao et Tombouctou sont deja dans le juron du Mali et ont des autorités legitimes deja en place et travaillant aux taches regaliennes de l’Etat, meme si des problems de securites perdurent.