Mecanisme de texation des produits petrolers pour d’Avril 2017: Les prix connaissent une baisse générale

Totalstation-LL’Office National des Produits Pétroliers (ONAP) a tenu le vendredi 7 avril 2017 la traditionnelle réunion mensuelle de la Commission de Suivi du mécanisme de taxation des produits pétroliers. C’était au siège de l’ONAP en présence des responsables du ministère de l’Economie et des Finances, du Directeur général de ladite structure, M. Zoumana Mory Coulibaly, de ses proches collaborateurs et de ses autres partenaires.

Cette rencontre avait pour objectif de statuer sur l’évolution des prix fournisseurs ainsi que sur les prix à afficher à la pompe au titre du mois d’avril 2017. Ainsi, il ressort de cette réunion qu’après une augmentation en mars 2017, les prix fournisseurs des hydrocarbures connaissent une baisse générale au cours du mois d’avril 2017.

On peut noter qu’après une augmentation au mois de mars dernier, les prix fournisseurs ont connu une baisse générale au cours du mois d’avril 2017. Ainsi, à l’exception du DDO, la baisse des prix fournisseurs ce mois d’avril absorbe l’augmentation enregistrée au mois dernier. Les nouveaux prix à la pompe pour ce mois d’avril 2017 sont de 690 F CFA pour le supercarburant et de 600 F CFA par litre.

Par contre, les prix étaient de 694 F CFA et 607 F CFA au cours du mois précédent. Ainsi, compte tenu de la situation, le Gouvernement a décidé de baisser pour ce mois d’avril 2017 les prix à la pompe de mars 2017 de 4 F CFA/ litre pour le supercarburant et de 7 F CFA/ litre pour les autres produits. Le prix subventionné du gaz butane, qui est de 584 F CFA/kg, reste inchangé. Par ailleurs, pour conforter les activités des opérateurs pétroliers, le Gouvernement a augmenté la marge de distribution du gasoil, produit le plus consommé, de 3,40F CFA/ litre. Ces nouveaux prix sont entrés en vigueur le samedi à 00 heure.

Le scénario ainsi adopté dégage des recettes pétrolières prévisionnelles de 16 milliards 522 millions de F CFA pour un objectif mensuel de 17 milliards 917 millions de F CFA, soit un manque à gagner de 1 milliard 395 millions de F CFA.

Dans un entretien à la Presse, le premier responsable de l’ONAP, M. Zoumana Mory Coulibaly a reconnu qu’ils ont fait cinq mois sans communiquer. Et cela parce que les prix avaient sérieusement augmenté durant cette période avec 80F CFA/litre sur les hydrocarbures. Il indiquera en outre que ces prix n’ont pas été répercutés à la pompe, parce que, dit-il, «on savait que cela nous amènerait des prix que les consommateurs ne pouvaient pas payer». M. Coulibaly soulignera que pendant cinq mois, le Gouvernement a souffert dans la mesure où au niveau des tableaux des opérations financières, la Douane devait réaliser environ 18 milliards de F CFA par mois mais elle a perdu 11 milliards de F CFA sur ses recettes.

Et cela du fait que le gouvernement s’était opposé à l’augmentation du prix à la pompe. Aujourd’hui, la tendance baissière au niveau international a permis ainsi d’augmenter les droits de Douane, de distribuer ce mois plus de 500 millions de FCFA aux consommateurs. Il importe de retenir aussi que la marge des importateurs à été augmentée. Ainsi, à l’issue de cette rencontre, c’était la satisfaction générale au niveau des participants, à savoir les représentants des consommateurs, des importateurs et des services des assiettes.

Dieudonné Tembely

Infosept

Pin It

Commentaires fermés