Mécontentes des agissements du Président de l’APCAM Bakary Togola : Les femmes de Tiénkoungoba menacent de marcher nues sur Bougouni

Mécontentes des agissements du Président de l’APCAM Bakary Togola : Les femmes de Tiénkoungoba menacent de marcher nues sur Bougouni
Face à l’insistance du Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, à vouloir faire main basse sur leur réserve foncière, les femmes du village de Tiénkoungoba menacent de marcher nues sur Bougouni. Elles entendent manifester contre l’arrestation de leurs maris et de leurs fils.

C’est la chasse à l’homme à Tiénkoungoba depuis les affrontements entre deux villages en mi-octobre suite à la volonté de Bakary Togola de faire main basse sur 240 hectares de terres cultivables de ce village. Selon des sources crédibles, sur instruction du Président de l’APCAM, de nombreuses personnes ont été arrêtées et conduites à Bougouni. Face à ces agissements, les femmes de Tiénkoungoba avaient menacé, le 25 octobre dernier, de marcher nues sur Bougouni. Le chef de village et certains ressortissants du village à Bamako ont réussi à convaincre les mères à renoncer à ce projet. Mais pour combien de temps ?

En dépit de la gravité de cette affaire qui suscite une vive tension, les plus hautes autorités du Mali refusent de prendre leurs responsabilités. L’on se demande si le gouverneur de la région de Sikasso sait qu’une telle affaire menace le vivre-ensemble entre des villages de sa circonscription.

Les populations de Tienkoungoba restent debout pour faire échec à cette boulimie foncière d’un homme sans parole d’honneur et prêt à tout pour sauvegarder ses intérêts. Elles dénoncent un abus de pouvoir de la part de Bakary Togola. « Tant qu’il existe une seule âme à Tienkoungoba, cette parcelle ne pourra pas être exploitée par Bakary Togola », disent-elles.

Mali24….

Pin It

Commentaires fermés