Militaire tué au Mali: minute de silence à l’Assemblée

barkan-0000

Paris – Les députés ont observé mardi une minute de silence en la mémoire du maréchal des logis-chef Fabien Jacq, tué vendredi par un engin explosif au Mali, qui a également légèrement blessé quatre soldats.

A l’invitation du président de l’Assemblée, Claude Bartolone (PS), les élus et membres du gouvernement présents dans l’hémicycle ont observé une minute de silence “en mémoire de ce soldat engagé dans l’opération Barkhane pour protéger la population du Sahel contre les groupes terroristes”.

Un hommage sera également tué au soldat mercredi aux Invalides, puis jeudi en présence du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian dans son régiment.

Le véhicule de ce soldat, qui faisait route au sein d’un convoi logistique, a sauté vendredi sur un engin explosif dans le nord du Mali, où des groupes jihadistes sont toujours actifs, harcelant soldats maliens, forces de l’ONU (Minusma) et militaires français.

Il est le 16e soldat français tué au Mali depuis l’intervention Serval en janvier 2013, à laquelle a succédé en août 2014 l’opération Barkhane (4.000 hommes), étendue sur cinq pays du Sahel. Deux soldats français sont également morts au Niger et au Burkina Faso.

M. Bartolone a également adressé ses voeux de “prompt rétablissement” aux quatre soldats blessés dans l’explosion.
far/ic/mat/ct

AFP

Pin It

One thought on “Militaire tué au Mali: minute de silence à l’Assemblée