Tronçon Tombouctou-Goundam: le braquage reprend

tombTronçon Tombouctou-Goundam la reprise des braquages prend une tournure inquiétante soldée par l’assassinat d’un conducteur de véhicule de transport en commun.

” Voyager dans la quiétude sur l’axe Tombouctou-Goundam est l’un des souhaits les plus ardents des populations, qui, malheureusement sont victimes de braquages sur cet axe considéré comme le plus dangereux de la région après celui de Douentza. Et ce jour témoigne de son danger qui a atteint son paroxysme, braquages et assassinat”.

En moins d’une semaine après la suspension des actions de sécurisation des personnes et de leurs sur l’axe Tombouctou-Goundam par la Coordination des Mouvements de l’Azawad CMA, les braquages ont repris avec un bilan lourd, Un (1) conducteur tué, des passagers dépouillés de tous leurs à la suite de deux braquages. Dont le premier braquage date du 09 avril et le second remonte du 11 avril 2019 qui a couté la vie à un conducteur du nom de Alpha Touré.

« Le premier braquage était plus ou moins ordinateur comme tous les autres braquages auxquels on y assiste sur l’axe Tombouctou-Goundam ».
Des enfants de moins 18 ans armés non identifiés évoluant à moto barrent la route à un véhicule de transport en commun sur le même axe. Ils , les braqueurs, font descendre les passagers les dépouillent de tous leurs biens ensuite violentent certains passagers ne possédant pas de biens (téléphone ou argent). Le véhicule quittait Tombouctou pour Mopti. C’était à quelques encablures d’Acharane, localité située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Tombouctou.
« Ce sont des enfants de moins de 18 ans munis d’armes qui nous ont braqué. Ils nous ont pris nos téléphones et tout ce qu’on possédait comme biens >>.

Le deuxième braquage, un scénario pire soldé par la mort d’un chauffeur.

Le véhicule quittait hier Mopti pour se rendre à Tombouctou suivant son itinéraire jusqu’à Goundam où les passagers passent la nuit avant de quitter le matin de bonheur pour rejoindre Tombouctou. À bord de l’engin 15 personnes ont le chauffeur Alpha Touré non moins victime qui a perdu la vie.
À quelques kilomètres de Goundam, les bandits armés non identifiés ont ouvert le feu sur le véhicule après que Alpha refuse d’obtempérer à la volonté des braqueurs. Malheureusement une des balles s’est foncée directement dans son thorax. Malgré le secours apporté par un de ses proches ( Abba Gallah), le chauffeur succomba à sa blessure, Alpha meurt dans son propre véhicule qu’il a rêvé conduire.

  

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>