20 milliards détournés au sein de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali : le collectif exige un audit

bakarytogola_873264388Bakary TOGOLA décrié au sein de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali.

Pour comprendre, la Confédération Nationale des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton n’est autre que l’Union Nationale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton, c’est suite à l’Harmonisation des Sociétés Coopératives dans l’Espace OHADA que le nom Union Nationale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton a été abandonné pour laisser place à la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton.

Cette faitière composée essentiellement des Producteurs de coton et devant servir et défendre les intérêts des Producteurs de Coton de la Zone CMDT est devenue une caisse noire pour Bakary TOGOLA qui s’arrose des milliards pour s’accaparer des terres des pauvres Population dans les villages et Hameaux du Mali.

Bakary est le Président de la Confédération (Union) depuis sa création en 2007, les missions fondamentales de cette grande structure sont foulées au sol au profit des intérêts personnels et familiaux.

La contestation de l’homme est dû en grande partie à sa gestion de cette Confédération pourtant très liquide car elle reçoit de la CMDT chaque année un montant important pour assurées les missions des sociétés coopératives rattachées en elle qui sont au nombre de 7177 Sociétés Coopératives, 41 Unions Secteurs et Fédérations Régionales.

Le collectif attire l’attention des plus hautes autorités sur les dérives de mauvaise gestion qui est à la base aujourd’hui des fortes tensions entre les cotonculteurs.

Le collectif demande une mission d’audit des fonds qui ont été reçu par la Structure quand elle était Union Nationale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton avant les élections de la Confédération Prévues pour 2019 ;

Puis une mission d’Audit quand elle est devenue Confédération suite à la mise en vigueur de l’acte Uniforme de l’OHADA Relatif au droit des Sociétés Coopératives.

Le collectif reste convaincu qu’il peut démontrer clairement que la structure a reçu plus de 20 milliards et que rien n’a été utilisé pour les intérêts des cotonculteurs.

Le collectif promet d’utiliser tous les moyens possibles pour que ces fonds détournés soient payés aux cotonculteurs au centime près.

D’autres actions seront entreprises dans les jours à venir pour éclairer davantage les lecteurs.

Le collectif.

Pin It

One thought on “20 milliards détournés au sein de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali : le collectif exige un audit

  1. Effectivement, Bakary Togola est dans plusieurs affaires de détournement de derniers publics. C’est la raison Fondamentale de son nomadisme politique et de son griotisme au Profit de IBK, juste cherchant à faire cacher ses malversations financières. Quel stratége ce Monsieur.