ADP-Maliba : Aliou Badra Diallo prend les rênes du parti

DialloLe samedi dernier s’est tenu au palais de la culture Amadou Hampaté Bah de Bamako, le deuxième congrès extraordinaire de l’ADP Maliba, sous le signe de renouveau. L’ex-président d’honneur, le minier Aliou Boubacar Diallo comme attendu a repris la présidence du parti. Pour rappel, il avait engagé une procédure judiciaire contre le désormais ex-président du parti Amadou Thiam.

Rupture collective à ma mairie de la commune V: Les fidèles plaident pour l’Union dans le cité.

Le Vendredi dernier , la marie de la commune V a organisé une rupture de jeûne collective dans la cour de la mairie sous la houlette du maire Amadou Ouattara.
Selon les recommandations de l’islam, celui qui contribue à une rupture de jeûne reçoit beaucoup de bénédiction. C’est partant de cette vérité divine que la marie de la commune V s’est soumise à cet acte. Cela a été occasion pour les musulmans, venus nombreux pour la cause de plaider pour la paix et la cohésion sociale dans la contrée.
Pour le maire, Amadou Ouattara, sans la paix rien n’est possible. Donc il exhorte ses compatriotes à mettre les querelles politiques de côté pour qu’ensemble qu’ils évoluent vers le développement de la commune.

Gouvernement : Visite du ministre Amadou Thiam chez les leaders religieux
Le ministre chargé des Reformes institutionnelles avec la société civile Amadou Thiam a rendu une visite de courtoisie le, jeudi dernier au Conseil islamique du Mali puis à l’Eglise catholique du Mali.
L’objectif de cette visite était de solliciter leur adhésion à la mise en œuvre du protocole d’accord politique de gouvernance signé le 2 mai 2019 et à l’organisation des assises nationales pour le dialogue social. Les leaders religieux ont donné leur disponibilité et leur accompagnement à aider le ministre dans l’accomplissement de cette tâche.

Inondation à Bamako: Les ministre Michel Sidibé et Hamadoun Konaté au chevet des sinistrés
Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, accompagné de son collègue chargé des Affaires humanitaires et de Lutte contre la pauvreté, Hamadoun Konaté, s’est rendu, dans la journée de jeudi 16 mai 2019, dans les zones sinistrées suite aux pluies diluviennes, notamment à Niamakoro en commune V du district de Bamako pour apporter le soutien du gouvernement et réconforter les sinistrés.

Torokorobougou: Un preneur d’otage arrêté par la police
Dans la nuit du vendredi 17 mai 2019, aux environs de 20 heures, une tentative de braquage a eu lieu devant le super marché de Torokorobougou, commise par trois individus au préjudice d’une demoiselle sur sa moto. Au moment des faits, un taximan appuyé par les voisins est intervenus et les auteurs ont fait des tirs de sommation pour se faciliter la fuite. C’st ce bruit qui a alerté la brigade de recherche de commissariat de 4è Arrondissement qui a aussitôt déployé tous ses efforts pour appréhender les bandits. Les éléments de la brigade de recherche ont interpellé un individu dans sa fuite, un certain Mamadou Baba Fall domicilié à Djelibougou.
Dans la foulée, les informations ont fait état qu’un second individu armé serait retranché dans une famille aux 300 logements muni d’un P.A. Un renfort de la police débarque sur les lieux, ce qui a permis d’arrêter le nommé Abdoul Fall, domicilié à Niamana.

1ère session de la Cour d’assisse de Bamako : Des peines de mort et réclusions criminelles à perpétuité
Les rideaux sont tombés sur la 1ère session de la Cour d’assises de Bamako le mercredi dernier à la Cour d’appel. Précisent dans la salle n°1 de la cour. Sur les 92 affaires impliquant 121 accusés inscrits au rôle, 101ont ont été jugées.
Selon le Procureur général, Idrissa Arizo Maiga, la configuration générale suivante des condamnations est de 12 peines de mort, 6 condamnations par contumace, 2 réclusions criminelles à perpétuité, 19 réclusions criminelles à temps, 35 condamnations à l’emprisonnement ferme.
L’affaire Moussa Guindo, inculpé dans l’assassinat de l’imam Yattabaré avait été prévue par anticipation. Car, dit-il, l’instruction du dossier est toujours en cours au niveau du juge d’instruction du 3è cabinet du tribunal de grande instance de la commune II.
Prise de contact: Le ministre Yaya Sangaré à l’AN
Dans le cadre de ses visites dans les Institutions, le ministre Yaya était le vendredi dernier chez les élus de la nation pour prendre des conseils auprès du président de l’Institution. Le ministre s’est dit heureux de retrouver ses anciens collègues puisque c’est de l’Assemblée nationale qu’il a été nommé ministre. Ces retrouvailles ont été un moment de joie et d’émotions. Les élus de la Nation promis leur soutien au ministre dans sa nouvelle mission.
Inondations à Bamako : Le premier ministre apporte le soutien du Gouvernement aux sinistrés.
Vingt quatre heures, après les pluies diluviennes qui ont engendré des morts et des dégâts à Bamako, le chef du gouvernement s’est rendu dans certains quartiers sinistrés pour apporter le soutien de la nation et celui du Président de la République.
Le Jeudi dernier certains quartiers de la capitale ont enregistré des catastrophes suite à une pluie qui s’est battue sur la ville aux environs de quatre heures du matin.
Cette pluie a causé beaucoup de dégâts matériels et de pertes en vie humaines. Des maisons détruites, des animaux emportés. Des véhicules, et autres engins de déplacement n’ont pas été épargnés par cette catastrophe naturelle. Causant des nombreux sinistrés et plusieurs familles endeuillées dans certains quartiers de Bamako.
C’est pour partager les souffrances des ces sinistrés que le Premier ministre, Dr Boubou Cissé s’est rendu le vendredi dernier dans certains quartiers sinistrés pour apporter le soutien du gouvernement aux sinistrés.
Premier quartier visité : Niamakoro Cité UNICEF. Sur place, le chef du gouvernement a trouvé plus d’une centaine de ménages sans abris car l’eau a tout emporté. Le chef de l’exécutif leur a fait un don en vivres et non vivres. Les sinistrés ont apprécié le geste du gouvernement qui les soulage.
La deuxième étape du périple du premier ministre a été le quartier de Daoudabougou, là aussi le chef du gouvernement s’est soumis au même exercice.
Il a déclaré que le gouvernement mettra tout en oeuvre pour recaser les sinistrés et immédiatement, il a instruit aux services compétents de recenser les victimes.
Rappelons que les quartiers beaucoup touchés par l’inondation sont : Kalaban-coura, Banconi, Niamakoro, Kalabancoro, Daoubougou, Magnaboubou, Faladiè.
Le Premier ministre était accompagné par ses proches collaborateurs et certains ministres de la République.
Seydou DIAMOUTENE

 Le 22 Septembre

Pin It

Commentaires fermés