Affaire de véhicules dérobés de Me Mountaga Tall, Modibo KADJOGUE réagit 

modibo« Quand tu trouves le vautour en train de dévorer un corps humain, dis « quitte notre corps ! » dit une sagesse bien de chez nous.

Hier c’était le brouillage d’une radio, aujourd’hui c’est la légèreté ou l’incompétence d’un cadre doublé d’une volonté de salir un citoyen.

A qui le tour la prochaine fois ?

Dans les deux cas le Premier Ministre, chef du Gouvernement Soumeylou Boubeye MAIGA, acteur majeur de mars 91, est interpellé. Il doit apporter la preuve de la sincérité du combat de sa vie qui a fait sa renommée : la protection des droits fondamentaux du citoyen.

Une enquête transparente sera justice.

Je suis outré par le silence assourdissant de tous les « démocrates et patriotes sincères ».

Qu’est-ce qui nous arrive ? »

Modibo Kadjoke

Pin It

Commentaires fermés