Après 25 ans de combat, le mariage religieux enfin légalisé au Mali

mountagaEn 1994, soit bientôt 25 ans, j’ai déposé à l’Assemblée Nationale du Mali, une proposition de loi visant à légaliser le mariage religieux. A part le Groupe parlementaire CNID-FYT et quelques rares autres députés, je n’ai bénéficié d’aucun soutien pour faire passer le texte qui était d’une importance capitale. En ces, il est vrai, temps les religieux n’étaient pas un enjeu politique et ils étaient fort peu courtisés.
Donc, sans protestation autre que la mienne, le Gouvernement du Premier ministre Ibrahim Boubacar KEITA et la majorité parlementaire ADEMA ont enterré le texte.
Pire, sur le plan international, mon initiative a été agitée comme un épouvantail et je fus décris comme un dangereux conservateur qui combat la laïcité. L’Internationale Socialiste m’a interrogé sur la question et j’ai pleinement assumé mes positions et convictions. Nos chemins se sont alors séparés et l’ADEMA en devint membre.
Sans regret, sans amertume et surtout sans découragement, je poursuivis ce combat auquel je croyais.
Jusqu’à l’adoption d’un premier texte, très contesté, par l’Assemblée Nationale. A la tribune du Parlement, j’ai affirmé ce jour que le dossier n’était pas clos et qu’il reviendrait très prochainement pour une seconde lecture.
En vérité, je ne croyais pas si bien dire.
Dès l’adoption du texte, la communauté nationale, avec à sa tête les chefs religieux musulmans demandèrent la même seconde lecture. La mobilisation fût totale et la menace sur les Institutions, forte.
Le Président de la République écourta ses vacances en Libye et rentra, toutes affaires cessantes à Bamako.
La mobilisation a permis, après une seconde lecture, d’adopter l’actuel Code. Les religieux devinrent un enjeu politique et les adversaires les plus acharnés du Code en devinrent les plus zélés défendeurs, tout au moins en public. Les défenseurs les plus farouches de la « laïcité-irreligiosité » se métamorphosèrent en soutiens indéfectibles du Code et de la légalisation du Mariage religieux.
Mais pour autant ce Code, adopté le 02 décembre 2011, n’était applicable faute de décret d’application.
Il ne fallait pas lâcher prise, ni desserrer l’étau.
Les pressions multiformes viennent d’avoir raison des dernières réticences avec l’adoption par le Conseil de ministres du projet de décret déterminant le modèle de l’imprimé-type de mariage célébré devant le ministre du culte.
Six années pour un décret aussi simple. Six années perdues pour de milliers de femmes demeurées sans protection.
Disons enfin ALHAMDULILAH !
Qui a dit que les élections ne servaient à rien ? on voit bien que la menace de la sanction des urnes peut étonnamment faire avancer un dossier.
DIEU MERCI.
Pin It

7 thoughts on “Après 25 ans de combat, le mariage religieux enfin légalisé au Mali

  1. Tidiani Mamadou Koné 16 juin 2018 à 12 h 28 min -

    Temps commence à dérouler vos vérités. La lutte continue. Le mensonge sera démasqué. Merci pour le rappel.

  2. Seydou Alassane N'diaye 16 juin 2018 à 12 h 28 min -

    je me souviens si j’ai une bonne mémoire depuis 92 où 93 vous aviez dit ça à L’assemblé national à ce moment j’étais très jeune ,25 ans après ta proposition est devenu une réalité merci maître Mountaga Tall, vous êtes un homme exemplair

  3. Sans nul doute que la menace de la sanction des urnes peut étonnamment faire avancer un dossier.

  4. Mali Je NE n apprecie pas moutaga mais LA j approuve via crieur public djamada infornez sans deformez agir pour redresser vite avant tard et tres vite avant l l l l irreparable awo

  5. Sekou Amadou Traore 16 juin 2018 à 12 h 29 min -

    Le temps ne ment jamais Me Tall ce même IBK avait mis la communauté internationale sur ton dos à cause de ce Code de mariage. Mais la vérité a triomphé. Tu es digne Me Mountaga Tall.

  6. Me vous avez la bénédiction de tout le peuple malien
    Les dignes fils de ce pays ont combattu pour l’émancipation de son peuple .L’histoire prendra acte de ces efforts que vous avez toujours consenti pour ce Mali depuis l’ère estudiantine merci et encore merci au nom de tout ces 70% qui beneficierons de votre clairvoyance