Badalabougou : Un présumé voleur échappe de justesse à la vindicte populaire

volUn présumé voleur, après avoir été lynché, ce matin, a échappé belle à la vindicte populaire, pour avoir tenté de voler la moto d’une dame, dans le marché de Badalabougou, en commune V du district de Bamako, a appris malinet.net.

Rattrapé par la clameur publique, l’article 320, une astuce toute trouvée par les bamakois pour faire subir aux « voleurs » le pire des châtiments corporels, fut opté par les habitants. Il fut battu presqu’à mort par une foule enragée et meurtrie par cette insécurité.

Mais il semble qu’il lui restait un peu de chance. Grâce à l’intervention rapide des agents du 4ème arrondissement sa sentence a pu être allégée. Ce malfrat a été conduit sous les yeux d’une population déçu ou mécontente de sa justice et qui estime déjà que ce dernier sera bientôt libre pour continuer son forfait.

Aujourd’hui la population opte pour le principe de se rendre justice. La méthode est toute simple, avec quelques gouttes d’essence et une allumette, on brule vif un voleur quand on l’attrape.

Poulo/malinet.net

Pin It

Commentaires fermés