Bamako : des tas d’ordures refont surface !

ordDébuté en grande pompe, le projet d’assainissement de Bamako par le groupe Ozone-Mali a visiblement pris un ‘’coup’’ dans son élan ces derniers temps.

 C’est le moins qu’on puisse dire. En effet, après avoir démarré sur des chapeaux de roue, Ozone-Mali a, à présent, baissé en régime. Autrement dit, l’on ne sent plus la même intensité en termes d’activité, encore moins, la très forte mobilisation de nettoyeurs qui avait prévalu dans la capitale au tout début de ses travaux.

Conséquences, des tas d’ordures continuent de pousser comme des champignons dans les artères de la capitale. De nos jours, le constat est palpable au centre commercial. En effet, dans le secteur de l’hôpital Gabriel Touré, en allant vers Lafiabougou, le beau milieu du goudron est transformé en dépôt d’ordures ; pareil pour le centre du marché communément appelé « Dabanani ».

Que se passe-t-il alors avec les ‘’amis marocains’’ ?

Dans tous les cas, certains parlent d’ores et déjà du départ- pour non-paiement de salaires-de plusieurs centaines de travailleurs (nettoyeurs). D’autres évoquent un blocage au sommet de l’Etat dans le décaissement de fonds dus à Ozone-Mali.

Comme quoi, des interrogations sont permises quant à l’avenir du projet marocain. Et ce ne serait pas étonnant qu’il connaisse le même sort que les projets antécédents, notamment les GIE.

Poulo/malinet.net

ordure

Pin It

Commentaires fermés