Campagne agricole 2019 : « le Mali va produire mieux qu’en 2018 » malgré « les difficultés »

Plus de 11 millions de tonnes de céréales et 800 mille tonnes de coton graine sont attendus cette année au titre de la campagne agricole 2019. Ces chiffres ont été communiqués ce lundi par les responsables de l’agriculture. C’était à la faveur d’une rencontre sur le bilan sommaire de la campagne agricole dans sa composante « hivernage ». Cette production attendue est supérieure à celle de 2018, soit un taux d’augmentation de 10 %. Pourtant, les producteurs dénoncent plusieurs difficultés rencontrées au cours de cette campagne, notamment celles liées à l’acheminement des intrants agricoles.

Pour le directeur national de l’agriculture, malgré quelques difficultés rencontrées, notamment l’installation tardive des pluies, les objectifs en terme de superficie sont atteints. Selon Oumar Tamboura, certains paysans ont semé très tôt. Cependant, ajoute-t-il, après la période de semi, il y a eu également un arrêt prolongé des pluies. « Cela a aussi affecté les cultures de certains producteurs », constate le directeur national de l’agriculture.

Pour Oumar Tamboura, cela pourrait avoir une incidence négative sur les producteurs qui ont été victimes de poids de sécheresse. Le directeur d’ajouter que « des évaluations de tous ces cas seront faites pour voir réellement quelles sont les superficies récoltables ». « En fonction de ces résultats, poursuit-il, des informations seront données sur la production ».

Cependant, notre interlocuteur rassure qu’en matière de prévision pour la prochaine campagne agricole, des dispositions ont été déjà prises depuis le mois de septembre dernier. « Nous avons commencé à élaborer le nouveau plan de campagne agricole, parce que nous sommes maintenant dans un contexte de budget-programme », nous explique le directeur national de l’agriculture. « Nous avons adopté cette année un plan de campagne agricole triennal, c’est à dire sur trois campagnes agricoles. Cette année, c’est la première année d ce programme triennal. Et nous allons dans les jours à venir organiser d’autres rencontres pour échanger sur l’élaboration du nouveau plan de campagne », a déclaré M. Tamboura.

Rappelons que pour cette campagne agricole 2019, au moins 299 milliards de FCFA ont injectés. Son quitus a été donné cours de la 9ème Session du Conseil Supérieur de l’agriculture, tenu au mois de mai dernier.
Le directeur national de l’agriculture annonce de bonnes perspectives de récoltes au moment où certains agriculteurs dénoncent le mode d’acheminement des instants agricoles. Selon eux, la distribution du quota s’est avérée également minime au regard de la forte demande. Toutefois, ils estiment que l’installation tardive de l’hivernage a connu des côtés positifs et négatifs par endroits.

Studio tamani

Pin It

Commentaires fermés