Déclaration de fin de marche : PLATE-FORME AN TÊ ABANA- touche pas à ma constitution. (samedi 17 juin 2017)

marchePeuple du Mali, te voici debout, en milliers, dizaines de milliers, centaines de milliers !
Peuple du 26 Mars qui n’a pas la mémoire courte, te voilà, défendant ta Constitution du 25 février 1992 !
Peuple de résistance, te voici, refusant de courber l’échine pour en faire boulevard pour dictateur !
Peuple de ce 17 juin 2017, que veux-tu ?
Le retrait de la loi de révision constitutionnelle
Mesdames et Messieurs,
Militantes et Militants des associations, syndicats, ONG, artistes,
Leaders d’opinion,
Militantes et Militants des partis politiques

Nous voici rassemblés pour le Mali, le Mali millénaire, le Mali de la lutte, le Mali de la résilience et de la résistance à l’autocratie, le Mali qui dit NON quand il n’est pas d’accord !
Nous voici réunis pour dire An tè, a banna ! Touche pas à ma Constitution !

Pourquoi AN TE, A BANNA ??

– Pour éviter l’érection d’un monarque qui nomme le Président de la Cour Constitutionnelle, nomme et révoque le premier Ministre, réunit l’Assemblée nationale et le sénat en congrès pour tripatouiller la constitution;
– Pour empêcher l’avènement d’un président inamovible qui reste président à vie tant que les conditions ne sont pas réunies pour tenir des élections de renouvèlement de son mandat.

Nous disons NON à cette loi de révision constitutionnelle parce qu’elle viole l’article 118, alinéa 3 qui stipule qu’aucune révision de la constitution ne peut être engagée s’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.
Un pays qui contrôle au mieux le 1/3 de son territoire et où les 2/3 échappent à son entier contrôle peut-il tenir un référendum viable ? Bien sûr que non !
Nous, patriotes de tous bords politiques, associations de toutes obédiences, syndicats, artistes, invitons en conséquence le Président de la République au retrait pur et simple de cette loi de révision constitutionnelle inopportune, anticonstitutionnelle et source de division du MALI.

Chers amis,

Votre présence massive est le témoignage que, quand il s’agit de l’essentiel, nous sommes tous ensemble, quand il s’agit du pays, nous répondons tous présents, quand il s’agit de notre patrie, tous les sacrifices sont possibles.

Chers amis, restons mobilisés vigilants pour la sauvegarde des valeurs républicaines et démocratique chèrement acquises par notre peuple
Tous ensemble pour un Mali en paix, un et solidaire

Que Dieu bénisse le Mali !!

Je vous remercie.
Bamako, le 17 juin 2017
Plateforme Antè – A BANA Touche Pas Ma Constitution
Mme SY Kadiatou SOW

Pin It

3 thoughts on “Déclaration de fin de marche : PLATE-FORME AN TÊ ABANA- touche pas à ma constitution. (samedi 17 juin 2017)

  1. SALAM.Le problème de ce régime ? Il a érigé le mensonge d’État en système de gouvernance depuis 2013.D’où la rupture de confiance entre lui et les Maliens. Pas seulement les Maliens.!! De la signature de l’accord avec les. rebelles de Kidal au projet de révision constitutionnelle en passant par la conférence d’entente, le pouvoir IBK a extraordinairement tordu le cou à la vérité et surtout menti aux Maliens.Aussi, 4 ans durant ,le VIEUX s’est plié à la fois aux injonctions des REBELES et aux ordres de ses MENTORS FRANÇAIS.Au même moment le mensonge et le mépris étaient servis aux Maliens.Mais comme le dirait l’autre :”.. on ne peut jamais tromper tout le peuple pendant tout le temps.”

  2. La majorite populaire s exprime : non a la FORFAITURE de IBK et son clan !!!
    Qu Allah sauve Maliba en danger