Droit de réponse de la diaspora de Gao à monsieur Soumeylou Boubeye Maïga premier ministre de la république du Mali.

téléchargementMonsieur Le Premier Ministre,

Lors de votre visite à GAO le 02 décembre 2018, vous avez tenu des propos pour le moins surprenants, méprisants et indignes de votre fonction de premier ministre et fils du terroir.

Vous nous accusez d’apatrides, d’être manipulés depuis l’Etranger, parce que nous nous opposons à votre politique de destruction, de déstabilisation de notre région, à la demande des puissances étrangères dont vous êtes un fidèle serviteur au profit des groupes armés touaregs du MNLA et bandits en tous genres, au nom d’un prétendu accord de paix destiné à nous déshériter de notre patrimoine.

Monsieur Le Premier Ministre,

qui est manipulé dans ces conditions entre vous et nous ? Vous qui avez été spécialement nommé par le Président de la République pour conduire cette politique funeste ou nous qui ne ménageons aucun effort pour le développement de notre région et le bien- être de sa population ? Vous nous accusez d’être coupés des réalités de GAO et de nos familles et vous prétendez que nous serions incapables de « retrouver le chemin qui mène à chez nous si nous débarquons à GAO » et aussi que nous ne sommes d’aucune utilité pour nos familles, encore moins pour notre région. Pourquoi alors nous avoir contactés il y a 3 ans pour initier des projets de développement à GAO ?

Monsieur Le Premier Ministre,

qu’avez-vous réalisé pour notre région, tout le temps où vous avez exercé de hautes fonctions obtenues par opportunisme depuis 1992 ? Nous avons cherché en vain des réalisations à GAO portant votre nom mais nous n’en avons trouvé aucune. Nous, en tant que simple Association des ressortissants de GAO, nous avons fait quelques réalisations notamment dans le cadre des forages. A l’Etranger – France, Usa, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Arabie Saoudite – nous nous rendons disponibles pour nos compatriotes en visite ou venus pour des études malgré nos modestes moyens. A titre individuel, nous aidons régulièrement nos familles financièrement et matériellement pour suppléer votre politique discriminatoire à leur égard, à l’égard des Sédentaires du Nord. Qui est inutile ? Vous ou nous ?

Monsieur Le Premier Ministre,

soyez humble et surtout n’oubliez pas vos origines. Veuillez respecter la diaspora de GAO qui ne ménage aucun effort pour apporter sa contribution au développement de sa région et de notre pays que vous avez livré aux forces du mal par votre soumission servile. Sachez aussi que nous continuerons à combattre votre politique de destruction de notre patrimoine quoi que cela puisse nous coûter. Vous ne pourrez pas non plus nous exclure des communautés qui vivent en harmonie et ce depuis des millénaires, notamment par le biais de votre projet de découpage territorial que nous rejetons fermement. Celui présenté par la société civile de GAO correspond plus aux réalités du terrain et c’est pour cette raison que nous le soutenons de toutes nos forces.

Sentiments militants et patriotiques.

Le Président International

P /O Président Ghana & Vice-Président

ASSOCIATION GAO LAMA BOREY                                  

– INTERNATIONAL –

Pin It

Commentaires fermés