Favoritisme de l’ORTM : Le mouvement “ÇA SUFFI” en Sit -in devant la chaine nationale le 19 juillet à 9h

çasuffitLe mouvement “ÇA SUFFI” organise un Sit -in devant l’ORTM, le 19 juillet à 9h, pour demander la démission du directeur Sidiki N’fa Konaté. Cela, à cause de la partialité de sa position, avec la chaîne nationale.

Marche contre la révision constitutionnelle : L’ORTM était absente

L’ORTM, une chaîne nationale dirigée par Sidiki N’fa, représente aujourd’hui un outil de propagande étatique. Lors de la marche citoyenne contre la révision constitution d’hier samedi, organisée par une plateforme composée des partis politiques et des organisations de la société civile, l’Office de Radiodiffusion, Télévision du Mali n’était pas au rendez-vous.

Selon nos sources, son Directeur Sidiki N’fa, en mission commandée pour les autorités du pays aurait interdit à son équipe d’y mettre pieds, car il n’a pas été officiellement sollicité pour couvrir l’événement. Si au 21ème siècle un média ne couvre les événements que sur invitation, nous avons du chemin. À supposer que personne ne vous invite aujourd’hui, allez-vous faire un journal ce soir ?

La prostitution intellectuelle et politique quand tu nous tiens.

A la tête de la chaîne nationale depuis près de 20 ans, Sidiki N’fa Konaté n’a eu droit à cette longévité que du seul fait de la marionnette qu’il a su représenter pour les différents pouvoirs.

Que le commis du RPM sache qu’à travers l’acte qu’il vient de commettre en refusant de couvrir la marche des partisans du » Non » au référendum constitutionnel, il desserve le régime sans le savoir. Qu’il comprenne qu’il n’est pas payé en fin de mois par le pouvoir en place, encore moins par le RPM, mais plutôt par le Trésor Public (l’argent des contribuables).

Tout compte fait, l’histoire le jugera un jour…

Poulo/malinet.net

Pin It

3 thoughts on “Favoritisme de l’ORTM : Le mouvement “ÇA SUFFI” en Sit -in devant la chaine nationale le 19 juillet à 9h

  1. malgré on es loi je vous soutenir depuis en Italie très très bien pression n’est s’amuse avec le malien vivi le peuple malien