Juan Gomez, RFI : « Ce forum fera en sorte que les 300 millions de personnes qui vivent dans les pays sahéliens puissent bénéficier à un moment donné d’un développement »

GomezA l’occasion de la 18 ème édition du Forum de Bamako, est arrivé le lundi 20 février à Bamako, avec une avec une équipe Radio France internationale.

« Nous venons réaliser plusieurs émissions à l’occasion de ce forum pour permettre aux auditeurs de RFI des différents pays sahéliens, de pouvoir réagir dans le cadre du 18ème forum de Bamako, et surtout dans le cadre des deux émissions que nous allons réaliser autour du sahel. », a-t-il confié à l’aéroport international President Modibo Keita de Bamako-Senou.

Le thème principal de cette 18 ème édition du forum de Bamako, porte sur le sahel. Et il s’agira de voir comment développer le sahel, comment l’aménager et comment le sécuriser. Actuellement dans la lutte contre le terrorisme, il y a essentiellement des opérations militaires qui sont menées dans la sous-région.

 Si tout le monde part du constat que pour essayer de remporter cette guerre contre le terrorisme, il faut des opérations sécuritaires, M. Gomez estime qu’il faudra aussi développer le Sahel, pour permettre aux populations qui vivent dans ces pays concernés, dans ces pays attaqués de pouvoir bénéficier d’emplois, de ne pas se laisser influencer par des discours jihadistes ou des discours anti-démocratiques.

Le forum étant un espace de réflexions avec des représentants des gouvernements africains, des représentants d’ONG, des chercheurs, des experts, tout le monde réfléchit sur la question. Ce forum posera des jalons, faire en sorte que les 300 millions de personnes qui vivent dans les pays sahéliens puissent bénéficier à un moment donné d’un développement, a-t-il souligné.

Rappelons que la 18ème édition du Forum de Bamako porte sur la thématique “Aménagement du territoire de l’espace sahélo-saharien : facteur de sécurité, de développement et de paix “. Celle-ci se déroulera du 22 au 24 février 2018, à l’hôtel Radisson Blue de Bamako, et sera placée sous le haut patronage de son excellence Ibrahim Boubacar KEITA, président de la République du Mali.

Poulo/malinet.net

Pin It

Commentaires fermés