Kati dral : Les carcasses d’ânes envahissent le sol

anLa découverte macabre a été faite par un confrère du nom de Seydou Traoré lors qu’il était de passage dans la zone. À Kati Dral, situé dans la Commune Rurale de Kambila, les ânes sont abattus comme des moutons toutes les nuits.

« Ces carcasses que vous voyez sont un millier d’ânes abattus nuitamment par des individus. Après le décompte, nous avons enregistré mille carcasses fraîches d’ânes jetées dans la nature par des individus bien connus, confie-t-il.

Selon notre confrère, les malfaiteurs, une fois qu’ils abattent, enlèvent seulement la peau d’âne et abandonnent le reste aux charognards. L’odeur nauséabonde envahit la zone et la pollution environnementale est visible.

Ces traqueurs ne seraient-ils pas en complicité avec les autorités de Kati ?

Après avoir saisi le CB de la Gendarmerie de Kati, Seydou s’est rendu compte que la justice en était pour quelque chose. Car, à chaque fois que la gendarmerie procède à l’arrestation de ces malfrats, la justice ordonne leur libération sans conditions.

Les ministres en charge de l’élevage et de la pêche, de l’environnement et de l’assainissement, de la justice ainsi que les ONGs de défenses et de protection des animaux sont donc interpellés à prendre leurs responsabilités.

Poulo/malinet.net

Pin It

3 thoughts on “Kati dral : Les carcasses d’ânes envahissent le sol

  1. Tant que les autorités du pays sont impliquées dans le coup, il y aurait jamais de solution. Donc le mieux cest de se taire

  2. Ah le Mali, que des affaires meme les juges sont impliqués dans la vente de peaux d’anes au Mali