Renouvellement du Bureau du Conseil des Maliens du Gabon (CO.MA. GA.) : M. Mamadou DIAWARA, élu premier vice-président « pleins pouvoirs »

47686658_614302148984602_7085014000357867520_n
(M. Mamadou DIAWARA, premier vice-président « pleins pouvoirs »)

C’est dans la cohésion et la convivialité que les maliens du Gabon se sont massivement retrouvés ce dimanche 9 Décembre 2018, à l’hôtel Méridien de Libreville, pour le renouvellement du Bureau du Conseil des Maliens du Gabon (CO.MA. GA.).

Le jeune candidat, M. Mamadou DIAWARA, un homme disponible, ouvert et généreux, a été élu premier vice-président « pleins pouvoirs ». Dans le cadre du renouvellement du bureau du CO.MA.GA, les maliens vivant au Gabon se sont rendus massivement à l’hôtel Méridien de Libreville, hier dimanche.

Au cours de ces retrouvailles fraternelles et conviviales, dont les négociations, ont duré huit heures sous la supervision du Président d’honneur M. Mamadou Waly DIAWARA, président des ressortissants de Koulikoro au Gabon, le président sortant, Habib Sylla est resté à son poste du président du conseil, et M. Mamadou DIAWARA, élu premier vice-président « pleins pouvoirs ». Ce dernier est désormais chargé de mettre en place le nouveau bureau consensuel du Conseil des Maliens du Gabon (CO.MA. GA.), qui sera composé des nouveaux membres.

Pour la première fois dans l’histoire de renouvellement du Conseil des Maliens du Gabon, le président sortant M. Sylla était obligé de laisser tomber ses acolytes, pour sauver sa tête. Selon nos informations, lors de l’AG tenue d’hier, les jeunes maliens ont, malgré les menaces, plaidé pour le changement. C’est ainsi que M. Sylla a garanti de ne plus se représenter pour diriger les Maliens du Gabon, indique un témoin sur place.

Le nouveau bureau dont il s’agit, sera rendu public dans les prochains jours. Le CO.MA.GA, qui œuvre pour le bien-être social, économique et culturel de la diaspora malienne du Gabon, est un démembrement du Haut conseil des maliens de l’extérieur.

Dans le respect des lois et règlements du pays d’accueil, il est tenu de préserver les valeurs cardinales d’unité, de fraternité et de solidarité de notre pays.

Malinet.net

 

Pin It

Commentaires fermés