Sécurité alimentaire : La CEDEAO offre 2.856 tonnes de céréales pour les populations vulnérables

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), à travers sa réserve régionale de sécurité alimentaire, vient de mettre à la disposition des autorités, 2.856 tonnes de céréales au profit des populations vulnérables des régions du Centre et du Nord du pays. La cérémonie de remise de cet important don de céréales organisée à cet effet a, eu lieu hier, dans la cour de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM), sous la présidence du ministre de l’Intégration africaine Baber Gano.

C’était en présence du ministre commissaire à la sécurité alimentaire, Kassoum Denon, du Commissaire de la Cedeao en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau, Sékou Sangaré et du maire de la Commune II du district de Bamako, Cheick Abba Niaré. La remise des 2.856 tonnes de céréales composées de 202 tonnes de maïs et de 2.654 tonnes de riz blanc s’inscrit dans l’esprit de solidarité de la Cedeao avec les personnes en difficulté de notre pays.

En effet, depuis 2018, conformément aux règles de gestion définies et acceptées par tous les pays membres, la Cedeao a mis à la disposition des gouvernements qui en ont fait la demande plus de 18.000 tonnes de céréales locales achetées auprès des petits producteurs de la sous-région ouest-africaine. Ainsi, la remise au Mali de ces vivres portera à près de 21.437 tonnes de céréales locales et mobilisées en un an plus de 7 milliards de Fcfa au profit de la lutte contre l’insécurité alimentaire.

Selon le maire de la Commune II, cette belle initiative de la Cedeao à l’endroit des populations vulnérables est un acte de solidarité humanitaire et salutaire. Cette initiative, a, poursuivi Cheick Abba Niaré, complète les efforts des autorités pour atténuer l’impact de l’insécurité alimentaire, réduire la souffrance des populations dont les conditions socioéconomiques ont été impactées par la crise. L’édile a, par ailleurs, salué l’ensemble des partenaires du Mali, pour leur soutien sans faille dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations touchées par la crise que traverse notre pays depuis 2012.

Le Commissaire de la Cedeao, Sékou Sangaré, a espéré que les appuis de la réserve régionale vont se diversifier pour y incorporer l’approvisionnement en farines enrichies pour les femmes enceintes et les enfants malnutris. Il a remercié les partenaires techniques et financiers de leurs appuis multiformes à l’endroit de la Cedeao et ses pays membres dans la lutte contre l’insécurité alimentaire.

Le ministre de l’Intégration africaine a, au nom du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, remercié la Commission de la Cedeao pour cet élan de solidarité à l’endroit des populations vulnérables du Mali. Selon Baber Gano, la situation sécuritaire globale actuelle du Mali dépend en grande partie de la sécurité alimentaire des populations vulnérables situées dans certaines zones du centre et du nord de notre pays où, les cultures ont subi les effets néfastes des conflits armés.

Selon lui, la mise à disposition de cet important stock de céréales vient à point nommé, surtout à une période où le gouvernement est confronté à une situation alimentaire précaire dans sa partie centrale et septentrionale. Le ministre de l’Intégration africaine a assuré que les vivres mis à la disposition du Commissariat à la sécurité alimentaire seront judicieusement utilisés au profit des populations vulnérables du Nord et du Centre de notre pays. … suite de l’article sur L’Essor

Pin It

Commentaires fermés