Afrique du Sud: des heurts éclatent en marge d’une manifestation étudiante

2016-10-26t162752z_2144806947_s1aeujflvcaa_rtrmadp_3_safrica-budget_0

En Afrique du Sud, le ministre des Finances Pravin Gordhan a présenté un budget de mi-parcours mercredi 26 octobre devant le Parlement. Le ministre des Finances a annoncé son plan pour maîtriser les dépenses publiques et a débloqué des fonds pour l’éducation supérieure, alors que le pays fait face depuis plus d’un mois à des manifestations dans toutes les universités du pays. Les étudiants protestataires organisaient justement une marche devant le Parlement, en marge du discours sur le budget. Des heurts ont de nouveau éclaté avec la police.

Juste avant le début de la séance au Parlement, le ministre des Finances Pravin Gordhan est venu en personne à la rencontre des étudiants massés devant le bâtiment. Ces derniers lui ont remis un mémorandum en faveur d’une éducation gratuite et décolonisée.

Une image rare, mais qui n’a pas empêché la situation de dégénérer rapidement. Peu après le départ du ministre, les premiers heurts avec la police ont éclaté. Les manifestants ont été dispersés et des affrontements entre forces de l’ordre et étudiants ont eu lieu toute l’après-midi dans les rues du Cap.

Hausse annoncée du budget de l’enseignement supérieur

Au même moment, à l’intérieur du Parlement, Pravin Gordhan appelait justement à la fin des violences dans les universités sud-africaines. Il a également reconnu que de nombreux étudiants rencontrent des difficultés financières durant leur scolarité.

Le ministre des Finances a annoncé qu’un milliard d’euros supplémentaires va être alloué au budget de l’enseignement supérieur. Cette enveloppe s’accompagne d’une hausse annuelle de 18 % des aides allouées aux étudiants, à hauteur de 600 millions d’euros.

Le discours de Pravin Gordhan, actuellement sous le coup de poursuites engagées par le parquet sud-africain, a été abondamment applaudi par les députés.

Rfi

Pin It

Commentaires fermés