RDC: «pas de hausse» des frais universitaires, demande le ministère

800PX--1_0

Après deux manifestations coup sur coup d’étudiants à Kinshasa ces derniers jours, pour protester contre la hausse des frais de scolarité, Théophile Mbemba, ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, fait une mise au point. En raison de la crise économique et politique qui frappe le pays, son ministère recommande aux établissements universitaires de n’opérer aucune augmentation ni des frais scolaires, ni des frais connexes cette année.

« Je viens de donner cette instruction là au recteur, aux directeurs généraux de l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur et universitaire, en leur disant qu’effectivement, les frais ne bougent pas, affirme-t-il au micro de RFI. [Les frais] ne bougent pas, ça veut dire que même en ce qui concerne les frais connexes, ils resteraient ce qui avait été prévu l’année dernière. Et donc il n’y aurait pas de changement. Mais en même temps, toutes les institutions n’ont pas les mêmes visions, n’ont pas la même taille, n’ont pas le même problème. Il peut se faire qu’il y ait d’autres problèmes qui nécessitent des décisions qu’il faut prendre pour l’intérêt de l’institution. Et pour ça, j’ai recommandé absolument un consensus au sein du comité des partenaires. »

Théophile Mbemba ajoute que la recommandation du ministère aujourd’hui, c’est « pas de hausse. J’aimerais bien aussi que les étudiants comprennent qu’il peut y avoir des problèmes pour se faire la voie royale, ce n’est pas de faire des manifestations qui perturbent l’ordre public. Il faut pouvoir suivre la voie autorisée et s’ils ne sont pas satisfaits, ils peuvent remonter au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire. »

Rfi

Pin It

Commentaires fermés