L’armée démantèle une planque de terroristes d’Amadou Kouffa sur l’Axe Sévaré –Gao

5 assaillants tués, 15 motos,  6 mines antichars, 2 AK47, plusieurs caisses de munitions saisis.

L’armée a démantelé une planque de narco-jihadistes sur l’axe compris entre Sévaré et Gao, une zone  où sévissent des combattants proches    d’Amadou Kouffa, fondateur du Front de libération du Macina, une organisation terroriste qui sème la mort et la désolation dans les régions de Mopti et Ségou. Ce prédicateur rigoriste,  proche d’Iyad Ag Ghaly, compte de  nombreux disciples et sympathisants qui se sont vite radicalisés. Ainsi,  depuis quelques semaines, les attaques contre les civils se sont multipliées.

Les forains sont dépossédés de leurs biens, des véhicules enlevés,   des personnes sont tuées ou menacées de mort et certaines sont  interdites de toute collaboration avec l’administration, les forces armées maliennes ou internationales.  Le  Front de libération du Macina  étend  son influence  dans plusieurs localités de la cinquième région administrative du Mali  à travers l’installation de cellules dormantes dans plusieurs localités. C’est pour  porter un rude coup à la capacité de nuisance de ce groupe terroriste que l’armée a effectué une  patrouille sur l’axe Sévaré-Gao où elle a pris pour cible l’une de ses  bases.

L’accrochage avec les militaires maliens est survenu dans une zone forestière non loin de Koba, village situé à quelque 63 kilomètres au sud-ouest de Boni. Le bilan  est très lourd du côté des assaillants : 5 tués, 15 motos, 6 mines antichars, 2 AK47, des caisses de munition 7, 62 mm ont été saisies.

De source sécuritaire, un militaire a été blessé au cours de cette opération.                                       

Abdoulaye DIARRA /L’indépendant 

Pin It

Commentaires fermés