Polygamie au Mali : problème ou quiétude ?

Longtemps considérée dans certaines coutumes de notre pays comme le régime matrimonial le plus prisé par les hommes, la polygamie est le régime de mariage le plus répandu dans notre société.

polygaLe mariage est considéré comme un fondement de notre société. Qu’on soit homme ou femme pour que l’on soit pris au sérieux, il faut être marié à un certain moment de la vie. Etre dans les liens du mariage, est donc une exigence sociale. L’islam et le christianisme, les deux religions révélées les plus répandues au Mali accordent une place importante au mariage. Dans notre pays, la tradition et le législateur donnent d’amples précisions.

Selon le code de mariage au Mali, les hommes peuvent se marier à plus d’une femme. Toutefois, la polyandrie est sévèrement punie. Cependant, on constate généralement que les femmes ne partagent pas toutes l’idée de la polygamie. Certaines coutumes, comme la polygamie, continuent de prospérer, surtout celle dont la survenance arrange bien les affaires des hommes. La polygamie est aujourd’hui en plein expansion, surtout au niveau des jeunes.

L’évolution des mentalités altère souvent certains phénomènes sociaux. La monogamie ou la polygamie se situe à ce niveau. L’option pour l’un ou l’autre de ces régimes matrimoniaux n’a jamais cessé d’alimenter les discussions depuis des décennies.

La polygamie ou (Polygynie) plus prisée que la monogamie, arrange la majorité des jeunes générations. Le coran autorise tout homme musulman à avoir jusqu’à quatre épouses. Cependant, il y’a des normes claires : avoir les moyens, être juste et équitable, etc. Juridiquement reconnue, il reste que sa gestion pose problème quant au respect des droits, notamment des femmes et des enfants nés dans les ménages polygames. La polygamie est souvent vécue comme une violence par les femmes dans les ménages polygames dès lors qu’il y a non respect des droits fondamentaux de la personne. Le réel problème est le traitement inégal, voir la maltraitance d’une ou de plusieurs épouses dans ces ménages polygames.

Les femmes bien que mariées devant le maire dans le cadre d’un ménage polygames n’échappent pas à cette injustices qui peut être considérée comme la négation de la dignité humaine de la femme à travers la négligences totale, des insultes, des pressions psychologiques, agressions physiques…qu’elles subissent de la part de l’époux et la conjointe privilégiée, pis des enfants de celle-ci.

La polygamie entraine des nombreuses tensions dans les foyers, notamment entre les coépouses et entre leurs enfants. Il arrive que l’époux prenne parti pour une de ses épouses en la préférant, elle et ses enfants aux autres. Ce qui crée une discordance dans le foyer et entraine la dislocation totale de la famille suite au partage de l’héritage. Mais il arrive que dans certains foyers polygames règne un climat de cohésion, d’harmonie de paix et de bonheur. Comme dans toute situation il y a une exception.

La polygamie comme sécurité est un choix pour certaines pour être à l’abri des surprises désagréables, de menaces, et de tractations judiciaires, quand l’époux décide de prendre une autre femme, éviter le calvaire que des centaines des femmes vivent pour avoir choisi la monogamie.

Pour ne pas rester célibataires et avoir une place respectable dans la société, des jeunes filles malgré leur niveau intellectuel, acceptent la polygamie.

Malinet.net

Pin It

Commentaires fermés