3è sommet de Transform Africa : Développer des economies innovantes et intelligentes

ibkTel était le but du rendez-vous de la capitale rwandaise où les participants ont réfléchi aux solutions visant à promouvoir les TIC au bénéfice du développement

Les rideaux sont tombés vendredi, sur le 3ème sommet de Transform Africa, dont les travaux se sont déroulés au Convention center auditorium de Kigali au Rwanda. Tout comme les précédents, ce 3ème sommet avait pour objectif de débattre, de proposer des pistes de solutions ainsi que des actions concrètes visant à promouvoir l’utilisation des TIC au bénéfice du développement économique, social et culturel des villes et villages du continent.

L’atteinte de cet objectif est en marche, a assuré notre compatriote Hamadoun Touré, directeur exécutif de Smart Africa, en faisant le bilan de la rencontre. Il a souligné aussi que l’innovation majeure de ce 3ème sommet a été l’attention accordée aux femmes à travers l’organisation du « Sommet Smart Africa des Premières dames ». En effet, les Premières dames du Mali, Keïta Aminata Maïga et du Rwanda Jeannette Kagamé, la vice-première dame de la Zambie, Mme Inonge Wina, ont pris part à cette session qui a fait des recommandations portant notamment, sur l’autonomisation des femmes vivant en milieu rural et urbain, sur les femmes vivant avec des handicapes, sur les filles ayant des compétences numériques et sur l’accélération du mécanisme de parité entre filles et garçons dans l’utilisation des TIC.

Les épouses des chefs d’Etat ont, entre autres, plaidé pour une implication durable des nations africaines, des partenaires publics et privés, des ONG et des universitaires dans la production, la commercialisation et l’usage des TIC, pour non seulement connecter l’Afrique, mais aussi et surtout contribuer à créer des solutions dans tous les domaines afin d’améliorer les conditions de vie des populations. Au nom des chefs d’Etat africains ayant participé au sommet, le président nigérien, Mahamadou Issoufou a d’abord salué le leadership du président Kagamé avant d’indiquer que la révolution numérique en cours est une véritable opportunité pour l’Afrique et permettra au continent de renforcer sa croissance et de lutter contre la pauvreté et les inégalités, notamment à l’égard des femmes.

« Nous sommes convaincus que les TIC renforceront les opportunités en matière d’éducation et de création d’emplois pour les femmes et les jeunes filles, condition essentielle pour leur émancipation », a-t-il dit avant de réitérer l’engagement des gouvernements à accompagner la stratégie du réseau commun africain, « One Africa develop » et celle des villes intelligentes et durable pour l’Afrique dont le but est de permettre aux Etats de devenir des économies intelligentes plus concurrentielles et innovantes avec des climats d’affaires favorables qui attirent les investissements dans tous les secteurs d’activités.

Ce 3è sommet de Transform Africa a ressemblé autour des chefs d’Etat plus de 4000 participants dont 300 entreprises venant de 80 pays, 50 exposants, 28 chercheurs. Plus de 40.000 dollars ont été investis dans des projets au cours de « Transform Africa 2017 » qui a abrité 29 sessions parallèles et ordinaires. Un mémorandum dans le domaine des TIC a été signé entre le Rwanda et le Niger à l’issue du sommet.

Envoyé Spécial
Seydou Tangara

L’Essor

Pin It

Commentaires fermés