Adaptation aux changements climatiques : Les États du Sahel approuvent un ambitieux plan d’investissements

cliLes chefs d’État de 17 pays du Sahel ont adopté, hier à Niamey, le plan d’investissement climatique pour la région du Sahel (PIC-RS) sur la période 2019-2030 à hauteur de 400 milliards de dollars, dont un programme prioritaire, selon un communiqué final de la rencontre.

Ce programme prioritaire, qui doit “catalyser les investissements climat”, concerne “la période 2020-2025″ et les chefs d’État ont décidé de sa mise en œuvre immédiate. Les États doivent contribuer “à hauteur de 10% au financement du programme”. Selon le ministre nigérien de l’Environnement, Almoustapha Garba, lors d’une conférence de presse, ce plan d’investissement traduit l’engagements des États à travers l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique.

Élaboré pour «la période 2018-2030», il concerne « 17 États de la bande sahélienne, parmi lesquels le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap Vert, la Côte le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan et le Tchad etc. Il s’articule autour de plusieurs actions sur le terrain pour « limiter » les émissions des gaz à effet de serre et pour permettre aux populations « de s’adapter aux changements climatiques », a-t-il souligné.

MDD pour Mikado FM

Pin It

Commentaires fermés