ADEMA Association : Mme SY Kadiatou SOW fait le bilan 25 ans et après

Kadiatou-SowOctobre 1990- octobre 2015. Il y a 25 ans, jour pour jour, l’Alliance pour la Démocratie au Mali DEMA s’engageait formellement dans la lutte pour l’avènement d’une démocratie au Mali. L’Association a célébré son 25 ème anniversaire avant-hier samedi 21 novembre 2015 à la Pyramide du Souvenir, dans le cadre d’une conférence-débat ayant réuni de nombreux acteurs du mouvement démocratique malien. La cérémonie commémorative s’est déroulée, sous l’égide du camarade Pr Ali Nouhou Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale et non moins membre fondateur de l’Association.

D’entrée du jeu, la présidente de l’association, Mme Sy Kadiatou Sow, a campé le décor de l’événement en inscrivant la journée commémorative dans le cadre d’un regard rétrospectif sur les acquis et faiblesses des luttes démocratiques au Mali. «Nous nous sommes interrogés sur le rôle que chacun doit faire pour promouvoir  notre démocratique.  On retient de son analyse que le bilan est d’autant plus positif que l’exercice démocratie au Mali aura contribué au fonctionnement de l’ensemble des institutions de la République, sans compter des acquis comme le respect de certains droits fondamentaux désormais effectif au Mali. A cela s’ajoute l’instauration de la décentralisation, la construction massive d’écoles sur l’ensemble du territoire en passant par des structures de santé, de routes, etc.

La présidente de l’association ‘’ADEMA’’ reconnait toutefois  qu’il y a eu des erreurs et estime que beaucoup reste à faire, notamment l’esprit de sacrifice pour la patrie qui, à ses yeux, doit être perçu comme un combat de génération.

Actualité oblige, Mme Sy Kadiatou Sow en a profité pour condamner les attaques terroristes successivement perpétuées à Paris et à Bamako .Elle a salué le courage et la détermination des forces maliennes et étrangères qui ont permis de sauve des vies.

A cette journée  anniversaire des 25 ans de l’ADEMA,  des pionniers du mouvement démocratique ont marqué leur présence par des témoignages.  On y dénombre Richard Toé, Me Hamidou Diabaté, Tiebilé Dramé tous du PARENA, Oumar Ibrahim Touré de l’APR, Iba N’Diaye de l’URD, Bocar Moussa Diarra de l’Um-Rda.

Pour ce qui est de son état de santé, la présidente de l’association ADEMa la juge bien portante mais qu’elle mérité d’être renforcée au niveau de ses comités à l’intérieur du pays.

Alhousseini Touré

Source: Le Témoin

Pin It

Commentaires fermés