Ansongo, le maire assiégé pour un détournement de 90 tonnes de don d’aliments

nordLes activités de la mairie d’Ansongo ont été perturbées ce lundi, suite à la fermeture de ses locaux par la société civile de la ville.

Elle appelle à une série de journées ville mortes visant à pousser à la démission du maire de la ville ainsi que ses acolytes. « Ils sont impliqués dans l’affaire de détournement de plus de 90 tonnes de don d’aliments destinés à la population », a-t-on appris.

A la suite des enquêtes, les informations ont révélé que « les denrées alimentaires ont été vendues à des commerçants de la ville qui, à leur tour les revendent cher aux populations ». Ainsi, la société civile dont des jeunes, a décidé de la fermeture de la mairie jusqu’à nouvel ordre.

Alors que l’insécurité persiste dans cette région malgré les promesses d’amélioration de la part de l’Etat et ses partenaires, certains responsables créent des conditions pouvant provoquer d’autres difficultés. « Nous devons dire à toutes ces autorités que la population est déterminée à réclamer la paix, la sécurité, qu’on ne nous pousse pas à agir contre la quiétude tant aspirée » indique un manifestant.

Les jeunes affirment en outre que plusieurs manifestations pourront avoir lieu dans la ville, afin de permettre à la population de s’approvisionner en denrées alimentaires détournées par le maire.

Poulo/malinet.net

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>