Après la Tabaski, le marché des peaux de bêtes s’installe

Au lendemain de la fête de Tabaski, c’est le business des peaux de bêtes un peu partout dans la capitale. Face a la demande, les collecteurs de peaux d’animaux ont fait grimper les prix, et les clients sont découragés. Au niveau des mosquées, ou on en trouve aussi, les produits s’écoulent difficilement.

Mikado

Pin It

2 thoughts on “Après la Tabaski, le marché des peaux de bêtes s’installe