Assainissement de Bamako : Amy Kane a t-elle réussi là où les autres ont échoué ?

13879386_657730987735908_5810187913314058912_n

La campagne de déguerpissement en cours depuis quelques dans les grandes artères de Bamako, est le fruit du dévouement et de la détermination de la nouvelle détentrice des rênes de la capitale malienne, Mme Sacko Aminata Kane dite Amy Kane.

Dès son investiture à la tête du District de Bamako, elle a juré la main sur le cœur qu’elle va redonner à Bamako une image digne de sa renommée d’antan de ville coquette. Cet engagement de cette dame de fer, connue par sa rigueur et son humilité, se fait déjà sentir dans la ville.

Si ses prédécesseurs se limitaient à la sensibilisation et à l’évacuation temporaire de quelques artères, Amy Kane ira en profondeur, tout en se libérant de tout sentiment et de toute sensibilité ne serait-ce que pour faire respecter l’autorité de l’Etat.

C’est ainsi que l’opération d’envergure de déguerpissement des artères a été lancée le jeudi 21 juillet 2016, dans le centre névralgique de Bamako, en Commune II et III, et se fait sentir dans les familles. Tôt le matin, Mme le gouverneur et son équipe, sous une forte escorte policière, a mis le cap sur les alentours du cimetière de Niaréla.Tous les kiosques érigés aux alentours du cimetière de Niaréla ont été déguerpis. La zone a été totalement rasée par des Caterpillar et ensuite les débris évacués par des camions bennes.

L’opération s’est étendue jusqu’au niveau du secteur dit de « Rail-da » où les étals des commerçants, leurs petites places, … ont été démolis par la police nationale et des agents de la voirie du District pour qu’il n’y est plus jamais d’embouteillages et de bouchons, afin de laisser le passage libre aux usagers.

Après le centre commercial, la mission Amy Kane s’est dirigée vers l’hippodrome où la rue princesse fut détalée à moindres pièces. Elle a ensuite mis le grappin sur les artères du quartier administratif ACI 2000. A ce niveau, les kiosques (orange money-mobicash-lemonway), les garages et lavages autos aux abords des routes n’ont pas été épargnés de démolition.

Pendant que certains trouvent l’initiative salutaire, d’autres la considèrent comme une aversion à l’endroit du peuple. Faut-il opter pour l’ordre et le changement dans le pays où le désordre sans se plaindre des autorités de laxisme ?

Ce qu’il faut retenir, l’on ne saurait faire les omelettes sans casser les œufs. Cela signifie qu’il y a un temps pour la sensibilisation et un autre pour passer à l’acte. En effet, cette décision irrévocable de Amy Kane de réaliser ce que beaucoup d’entres nous croyaient impossible, fait qu’elle réussit là où les autres ont échoué.

Malinet.net

 

Pin It

6 thoughts on “Assainissement de Bamako : Amy Kane a t-elle réussi là où les autres ont échoué ?

  1. Il est trop tôt pour lancer des fleurs monsieur le journaliste. Tout n’est pas encore dégagé. Et puis ce n’est pas le deguerpissement seulement sinon tout les autres ont réussi mais éviter que les gens reviennent.

  2. Bon travail Amy,nous le peuple maliens,ont doit accepter les décisions si on veut vraiment le développement de notre pays,je vous souhaite une très bonne soirée.